Vous êtes ici : Autres traditions & spiritualités | ALCHIMIE & SPAGYRIE | Dictionnaire de chimie et d'alchimie | Azoth

Azoth

© France-Spiritualités™



Dom Antoine-Joseph Pernéty

      Nom que les Philosophes Hermétiques ont donné plus communément à leur mercure. Ces choses sont en la miséricorde de Dieu, et nous avons seulement besoin dans notre œuvre de l'azoth et du feu. Basile Valentin. Le feu et l'azoth lavent et nettoient le laiton, c'est-à-dire la terre noire et lui ôtent son obscurité. Clang. Bucc. Le feu et l'eau, qui est l'azoth lavent le laiton et le nettoient de sa noirceur. Arnauld de Villeneuve. Il faut faire deux parts du corps coagulé, dont l'une servira d'azoth pour laver et mondifier l'autre, qui s'appelle laiton, qu'il faut blanchir. Nicolas Flamel.

      Quand les Philosophes disent que l'azoth et le feu suffisent pour l'œuvre, c'est-à-dire que la matière préparée et bien purifiée, ou le mercure philosophal suffisent à l'Artiste pour le commencement et la perfection de tout l'œuvre ; mais le mercure doit être tiré de sa minière par un artifice ingénieux. Bernard Trévisan dit (La Parole délaissée) que tout le monde voit cette minière altérée et changée en une matière blanche et sèche, en manière de pierre, de laquelle l'argent-vif et le soufre philosophiques sont extraits par une forte ignition. Les Philosophes ont donné beaucoup de noms à cet Azoth : Quintessence astrale Serf-fugitif, Esprit animé, Ethélia, Auraric, etc. Voyez Mercure et Matière.

      Azoth, selon Planiscampi, signifie moyen d'union, de conservation, ou médecine universelle. Il fait aussi remarquer que le terme Azoth doit être regardé comme le principe et la fin de tout corps, et qu'il renferme toutes les propriétés cabalistiques, comme il contient la première et la dernière lettre des trois langues matrices, l'Aleph et le Thau des Hébreux, l'Alpha et l'Oméga des Grecs, l'A et le Z des Latins.

      Azoth est aussi le nom que quelques Chymistes vulgaires ont donné à un précipité de mercure commun, ou vulgaire, fait (comme ils le disent) per se. On en trouve la manière dans la Chymie Médicinale de M. Malouin, T. II. page 196. On a aussi nommé ce précipité de mercure, Azoth de Hestingius, et Or horizontal, parce que sa couleur est d'un rouge jaunâtre approchant de la couleur aurore.  Dom Antoine-Joseph Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique, Edition de 1758 - Français modernisé par France-Spiritualités.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte ALCHIMIE & SPAGYRIE MARTINISME, MARTINEZISME & MYSTICISME OCCULTISME & MAGIE MAGNETISME, RADIESTHESIE & ONDES DE FORMES THEOSOPHIE ASTROLOGIE & ASTRONOMIE ROSE-CROIX & ROSICRUCIANISME SPIRITISME & TRANSCOMMUNICATION PRIÈRE & TEXTES INSPIRANTS