Vous êtes ici : Autres traditions & spiritualités | ALCHIMIE & SPAGYRIE | Livres, Textes & Documents | La Clavicule | Présentation

La Clavicule

Raymond Lulle
© France-Spiritualités™






Colombe


LA CLAVICULE DE RAYMOND LULLE DE MAJORQUE

Traité connu aussi sous le nom de Clef universelle,
dans lequel on trouvera clairement indiqué
tout ce qui est nécessaire pour parfaire le Grand Œuvre.


      « Le présent traité, Clavicula seu Apertorium, se trouve dans le Theatrum Chemicum et dans la Bibliotheca Chemica Mangeti. Comme son nom l'indique, c'est la clef de tous les ouvrages de Raymond Lulle. »

Albert POISSON




Raymond Lulle de Majorque




      Nous avons appelé cet ouvrage Clavicule, parce que sans lui, il est impossible de comprendre nos autres livres, dont l'ensemble embrasse l'Art tout entier, car nos paroles sont obscures pour les ignorants.

      J'ai fait beaucoup de traités, très étendus, mais divisés et obscurs, comme on peut le voir par le Testament, où je parle des principes de la nature et de tout ce qui a trait à l'Art, mais le texte a été soumis au marteau de la Philosophie. De même pour mon livre du Mercure des philosophes, au second chapitre : De la fécondité des minières physiques, de même pour mon livre de La Quintessence de l'or et de l'argent, de même enfin pour tous mes autres ouvrages où l'Art est traité d'une manière complète, sauf que j'ai toujours caché le secret principal. Or, sans ce secret, nul ne peut entrer dans les mines des philosophes et faire quelque chose d'utile ; c'est pourquoi avec l'aide et la permission du Très-Haut auquel il a plu de me révéler le Grand Œuvre, je traiterai ici de l'Art sans aucune fiction. Mais gardez-vous de révéler ce secret aux méchants ; ne le communiquez qu'à vos amis intimes, quoique vous ne dussiez le révéler à personne, parce que c'est un don de Dieu qui en fait présent à qui lui semble bon. Celui qui le possèdera aura un trésor éternel.

      Apprenez donc à purifier le parfait par l'imparfait. Le Soleil est le père de tous les métaux et la Lune est leur mère, quoique la Lune reçoive sa lumière du Soleil. De ces deux planètes dépend le magistère tout entier.

      D'après Avicenne, les métaux ne peuvent être transmués qu'après avoir été ramenés à leur matière première, ce qui est vrai. Il te faudra donc réduire d'abord les métaux en Mercure ; mais je n'entends pas ici le mercure vulgaire, volatil, je parle du Mercure fixe ; car le mercure vulgaire est volatil, plein d'une froideur flegmatique, il est indispensable qu'il soit réduit par le Mercure fixe, plus chaud, plus sec, doué de qualités contraires à celles du mercure vulgaire.

      C'est pourquoi je vous conseille, ô mes amis, de n'opérer sur le Soleil et la Lune qu'après les avoir ramenés à leur matière première qui est le soufre et le Mercure des philosophes.

      Ô mes enfants, apprenez à vous servir de cette matière vénérable, car je vous en avertis sous la foi du serment : si vous ne tirez le Mercure de ces deux métaux, vous travaillerez comme des aveugles, dans l'obscurité et dans le doute. C'est pourquoi, ô mes fils, je vous conjure de marcher vers la lumière, les yeux ouverts, et de ne pas tomber en aveugles dans le gouffre de la perdition.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte ALCHIMIE & SPAGYRIE MARTINISME, MARTINEZISME & MYSTICISME OCCULTISME & MAGIE MAGNETISME, RADIESTHESIE & ONDES DE FORMES THEOSOPHIE ASTROLOGIE & ASTRONOMIE ROSE-CROIX & ROSICRUCIANISME SPIRITISME & TRANSCOMMUNICATION PRIÈRE & TEXTES INSPIRANTS