Vous êtes ici : Autres traditions & spiritualités | OCCULTISME & MAGIE | Dictionnaire ésotérique et occulte | Vouloir

Vouloir

© France-Spiritualités™




Dr Fernand Rozier

      Vouloir : C'est le verbe le plus important, la clef des réalisations. Il faut faire attention de ne pas confondre la volonté avec le désir, qui souvent la précède ou la provoque, mais s'en distingue. Le désir est un état d'aspiration vers quelque chose, un état passif ; la volonté est au contraire une activité permanente. Il ne faut pas la confondre davantage avec cette passivité qui se laisse guider et entraîner par les circonstances et qui constitue au contraire un manque de volonté. La volonté, il est vrai, est sujette à de nombreuses maladies. Mais on n'a de volonté que si on sait aller jusqu'au bout de l'ouvrage entrepris, en surmontant tous les obstacles ou tout au moins ceux connus et prévus. Un obstacle imprévu peut obliger la volonté à reculer, si on ne peut le franchir que par un crime ou un moyen immoral. Savoir s'arrêter et reculer, ici, constitue encore un acte de volonté.

      La volonté se développe et se renforce par l'exercice. Pour l'avoir toujours à sa disposition, il faut prendre l'habitude de l'exercer toujours. Il faut en un mot ne jamais obéir qu'à soi-même ; être entièrement maître de soi.

      Ici, nous rencontrons trois objections. Faut-il donc, pour être libre, ne faire que ce qui nous fait plaisir ? Faut-il désobéir à nos chefs ou nos maîtres ? Faut-il désobéir à Dieu ?

      Ne faire que ce qui nous fait plaisir n'est pas de la volonté ; c'est de l'esclavage. Le désir est un état passif qui nous opprime et nous asservit. Si le désir est généreux, et que notre raison est d'accord avec lui, il nous faut vouloir ce que nous désirons et l'exécuter. Mais dans le cas contraire, au lieu de mettre la volonté en harmonie avec le désir, il faut la tourner contre ce désir pour le combattre.

      Obéir à un chef ou à un patron n'est pas obéir à autrui ; c'est obéir à soi-même. Par le fait qu'on s'est engagé envers ce chef, on a promis d'exécuter certains actes ; ce dernier, en vous demandant de faire ces actes, vous rappelle à l'exécution de votre propre promesse.

      Quant à Dieu, il ne nous commande jamais. Il nous laisse toujours libre de faire ce qu'il sollicite de nous ou de faire le contraire. Notre obéissance est donc un acte d'amour et de libre assentiment entièrement spontané. Dr Fernand Rozier, Cours de Haute-Magie - L'exploration du monde invisible, Editions Le Mercure Dauphinois, pp. 28-30.



Eliphas Lévi

      Lorsqu'on ne sait pas, il faut vouloir apprendre. Tant qu'on ne sait pas, il est téméraire d'oser, mais il est toujours bon de se taire. Eliphas Lévi, Le Grand Arcane ou L'occultisme dévoilé, Livre Second - Chapitre VI : Le Grand Secret.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte ALCHIMIE & SPAGYRIE MARTINISME, MARTINEZISME & MYSTICISME OCCULTISME & MAGIE MAGNETISME, RADIESTHESIE & ONDES DE FORMES THEOSOPHIE ASTROLOGIE & ASTRONOMIE ROSE-CROIX & ROSICRUCIANISME SPIRITISME & TRANSCOMMUNICATION PRIÈRE & TEXTES INSPIRANTS