Vous êtes ici : Autres traditions & spiritualités | THEOSOPHIE | Livres, Textes & Documents | La clairvoyance | V - Clairvoyance dans l’espace : semi-volontaire

La clairvoyance

Charles Webster Leadbeater
© France-Spiritualités™






CHAPITRE V
Clairvoyance dans l'espace : semi-volontaire

      Sous ce titre plutôt singulier, je groupe les cas de tous ces gens qui se mettent volontairement en état de voir quelque chose, mais qui n'ont aucune idée de ce que ce quelque chose sera, et aucune maîtrise de la vue quand les visions ont commencé à se produire : Micawbers psychiques, qui se mettent dans un état de réceptivité et puis attendent simplement que quelque vision se présente à eux. Beaucoup de médiums à transe seraient à ranger dans cette catégorie ; ou bien ils s'hypnotisent eux-mêmes d'une façon quelconque, ou bien ils sont hypnotisés par quelque « esprit-guide » et ils décrivent alors les personnes ou les scènes qui se trouvent flotter devant leur vision. Parfois cependant, lorsqu'ils sont dans cet état, ils voient ce qui se passe à une certaine distance et ils prennent alors place parmi nos « clairvoyants dans l'espace ».

      Mais l'espèce la plus importante et la plus répandue de ces clairvoyants semi-volontaires est celle des diverses sortes de voyants au cristal ceux qui, comme le dit M. Andrew Lang, regardent dans une boule de cristal, une tasse, un miroir, une tache d'encre (Egypte et Inde), une goutte de sang (les Maories de la Nouvelle-Zélande), un bol d'eau (Peaux Rouges), une mare (Romains et Africains), une coupe de verre remplie d'eau (comme à Fez), ou en somme une surface brillante quelconque (Dreams and ghosts [Note : Rêves et fantômes.] (p. 57).

      Deux pages plus loin M. Lang nous donne un excellent exemple de l'espèce de vision la plus fréquemment obtenue de cette façon : « J'avais donné une boule de verre, dit-il, à une jeune dame, Mlle Baillie, qui s'en servit presque sans succès. Elle la prêta à Mlle Leslie qui vit un grand sofa rouge, carré, démodé, recouvert de mousseline, qu'elle reconnut dans la première maison de campagne où elle se rendit en visite. Le frère de Mlle Baillie, un jeune athlète, se moqua de ses expériences, emporta la boule dans la salle d'étude et revint l'air tout bouleversé. Il admit qu'il avait eu une vision, la vision de quelqu'un qu'il connaissait, sous une lampe. Il dit qu'il découvrirait au cours de la semaine s'il avait vu vrai ou faux. Ceci se passait à 5h30 le samedi après-midi.

      Le mardi, M. Baillie se trouvait au bal, dans une ville éloignée de chez lui d'environ quarante milles, et il rencontra une demoiselle Preston. « Dimanche, dit-il vers 5 heures et demie, vous étiez assise sous une lampe, vêtue d'une robe que je ne vous avais jamais vu porter, et d'un corsage bleu avec de la dentelle sur les épaules ; vous versiez du thé à un monsieur habillé de serge bleue, qui me tournait le dos, en sorte que je ne vis que la pointe de sa moustache.

      – Tiens ! les stores devaient être levés », dit Mlle Preston.

      – J'étais à Dulby », répondit M. Baillie, et il y était positivement.

      C'est là un cas tout à fait typique de vision par le cristal. Vous voyez que la scène décrite se trouve vraie dans tous ses détails ; elle est cependant sans la moindre importance et n'a aucune espèce de signification apparente pour l'un ou l'autre des deux individus en question, si ce n'est qu'elle a servi à prouver à M. Baillie qu'il y a quelque chose de vrai dans la vision par le cristal. Et fréquemment, peut-être, ces visions ont une tendance à être d'un caractère romantique, – individus vêtus d'habits étrangers, ou paysages admirables, quoique, en général, inconnus.

      Eh bien, quelle est l'analyse raisonnée de ce genre de clairvoyance ? Comme je l'ai indiqué plus haut, elle appartient habituellement au type du « courant astral », et le cristal ou tout autre objet ne sert que de foyer où se concentre la force de volonté du voyant, et de point de départ commode pour son tube astral. Il y a des gens qui peuvent, grâce à leur volonté, avoir une influence sur ce qu'ils voient ; autrement dit, ils ont le pouvoir de diriger leur télescope à leur gré ; mais la grande majorité ne peut constituer qu'un tube d'occasion et voir tout ce qui se présente à l'autre bout.

      Il peut s'agir, parfois, d'un événement qui se passe relativement près du voyant, comme dans l'exemple que je viens de donner ; et parfois, au contraire, d'un paysage oriental très éloigné ; parfois encore ce pourra être une reproduction d'un fragment de cliché akâshique, et alors le tableau représentera des gens vêtus à l'antique; ce phénomène appartient alors à notre troisième grande catégorie de la « clairvoyance dans le temps ». On dit que l'on découvre aussi dans le cristal des visions de l'avenir ; c'est là un nouveau développement dont nous aurons à parler plus loin.

      J'ai vu un clairvoyant se servir, au lieu de la surface brillante usuelle, d'une surface mate noire, obtenue par une poignée de poudre de charbon de bois étendue au fond d'une soucoupe. En vérité, peu importe, semble-t-il, ce dont on se sert comme foyer, si ce n'est que le cristal pur a sur les autres substances l'incontestable avantage que sa composition particulière d'essence élémentale fait qu'il stimule tout spécialement les facultés phychiques.

      Il semble probable, quoi qu'il en soit, que dans les cas où l'on emploie un tout petit objet brillant comme un point lumineux, ou la goutte de sang dont se servent les Maories, il ne s'agit pas, en réalité, d'autre chose que d'un simple phénomène d'auto-hypnotisme. Chez les nations extra-européennes, cette expérience est très souvent précédée ou accompagnée de cérémonies d'invocations magiques, en sorte qu'il est tout à fait probable que la vision obtenue peut parfois vraiment être celle d'une entité étrangère, et le phénomène n'être, en somme, qu'un cas de possession temporaire et pas le moins du monde un cas de clairvoyance.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte ALCHIMIE & SPAGYRIE MARTINISME, MARTINEZISME & MYSTICISME OCCULTISME & MAGIE MAGNETISME, RADIESTHESIE & ONDES DE FORMES THEOSOPHIE ASTROLOGIE & ASTRONOMIE ROSE-CROIX & ROSICRUCIANISME SPIRITISME & TRANSCOMMUNICATION PRIÈRE & TEXTES INSPIRANTS