Vous êtes ici : Biographies & portraits | D | Dom Joseph Vaissete (1685, à Gaillac - 10 avril 1756, à Paris)

Dom Joseph Vaissete

(1685, à Gaillac - 10 avril 1756, à Paris)
© France-Spiritualités™




      Dom Joseph Vaissete, savant bénédictin de la congrégation de St-Maur, naquit en 1685 à Gaillac, diocèse d'Albi, d'une famille honorable. Après avoir terminé ses études à l'académie de Toulouse, il se fit recevoir avocat, et fut pourvu de la charge de procureur du roi. Passionné pour les recherches d'histoire, il ne goûtait de plaisir qu'au milieu de ses livres ; et bientôt il résolut d'embrasser la vie religieuse pour se soustraire aux embarras et aux soins qui le détournaient de son goût pour l'étude. Ayant fait profession, en 1711, au monastère de la Daurade, il fut appelé deux ans après à l'abbaye de St-Germain des Prés, si justement célèbre, et où il devait trouver tous les genres de secours dont il aurait besoin pour ses travaux. Il avait déjà formé le projet d'écrire l'histoire du Languedoc ; et il eut dans un de ses confrères, dom de Vic, un utile coopérateur. Cet ouvrage immense l'occupa sans relâche pendant vingt-cinq ans. Epuisé de fatigue, il ne put jamais ni renoncer à l'étude, ni recouvrer ses forces ; et après avoir langui quelques années, il mourut à Paris le 10 avril 1756, à l'âge de 71 ans.
      Son caractère était un heureux mélange de bonhomie et d'une simplicité spirituelle. On a de lui : Dissertation sur l'origine des Français, où l'on examine s'ils descendent des Tectosages ou anciens Gaulois établis dans la Germanie, Paris, 1722, in-12. L'auteur penche pour la négative (Voyez Tournemine). Histoire générale du Languedoc, avec des notes et des pièces justificatives, composée sur les auteurs et les titres originaux, et enrichie de divers monuments, ibid., 1730-1745, in-fol., 5 vol., fig. Cet ouvrage est savant, judicieux, exact et bien écrit. Le premier volume commence à l'an de Rome 163, et contient l'histoire des différentes expéditions des Tectosages dans la France méridionale ; l'établissement et la ruine du royaume des Visigoths, et enfin la fondation du royaume d'Aquitaine par Charlemagne, et son démembrement après la mort de Charles le Chauve. Le second renferme l'histoire des comtes de Toulouse et des autres grands vassaux du Languedoc, depuis 877 jusqu'à la condamnation des Albigeois, en 1165 ; le troisième, l'histoire de la guerre des Albigeois, appuyée sur des documents authentiques et la suite des événements jusqu'à la réunion du comté de Toulouse à la couronne, en 1271 ; le quatrième finit à la création définitive du parlement de Toulouse, en 1447 ; et le cinquième, à la mort du roi Louis XIII, en 1643. A la fin de chaque volume, l'auteur a rassemblé les inscriptions antiques, les diplômes, les chartes et autres monuments qui servent de preuves à ses récits ; ainsi que de nombreuses dissertations sur les points historiques les plus importants (1). L'histoire du Languedoc étant restée incomplète, dom Bourotte fut chargé de la terminer et en rédigea le sixième volume ; mais il n'eut pas le temps de le publier. Une édition nouvelle commentée et continuée jusqu'en 1830, augmentée d'un grand nombre de chartes et de documents inédits, a paru à Toulouse de 1840 à 1847, 10 vol. in-8° ; elle est due à M. du Mège. Abrégé de l'histoire générale du Languedoc, ibid., 1749, 6 vol. in-12. Lettre à Fontenelle sur Romieu de Villeneuve, ministre de Raimond Bérenger, comte de Provence, dans le Mercure de mars 1751 ; il y réfute l'article publié par Fontenelle sur ce ministre, dans le Mercure de janvier. Géographie historique, ecclésiastique et civile, ou description de toutes les parties du globe terrestre, enrichie de cartes géographiques, ibid., 1755, 4 vol. in-4° ou 12 vol. in-12. Il y a des recherches, et elle peut encore être consultée utilement surtout pour la partie ecclésiastique, traitée avec soin et exactitude. On trouve une notice sur dom Vaissete dans l'Histoire de la congrégation de St-Maur (par dom Tassin), pp. 724-729 (2).


__________________________________________________________________________________________________
(1)  La liste des dissertations dont l'Histoire du Languedoc est enrichie contient neuf colonnes dans la Bibliothèque historique de la France, t. 3, p. 621.

(2)  N'oublions pas de mentionner l'Introduction à l'Histoire du Languedoc des bénédictins, accompagnée de notes historiques et bibliographiques inédites ou peu connues sur la composition de l'ouvrage, par Eugène Thomas, , 1863, in-4°. Ce travail fait partie du 3ème volume des Mémoires de la société archéologique de ; il en est rendu compte dans la Bibliothèque de l'école des chartes, 4ème série, t. 2, p. 383.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 42 - Pages 416-417)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte