Vous êtes ici : Biographies & portraits | G | Gondegisile / Godegisile / Godegisèle (? - 500, à Vienne)

Gondegisile / Godegisile / Godegisèle

(? - 500, à Vienne)
© France-Spiritualités™




      Gondegisile, Godegisile ou Godegisèle, quatrième fils de Gondioc, roi de Bourgogne, eut en partage, après la mort de son père, le pays qui forme aujourd'hui le diocèse de Besançon. Les commencements de son règne furent assez tranquilles ; il ne prit aucune part aux divisions de ses frères, soit qu'il craignît la vengeance de Gondebaud, soit, comme le pensent quelques historiens, qu'il eût fait un traité secret avec lui. En effet, lorsque Gondebaud se fut mis en possession des Etats de ses autres frères, il en détacha la ville de Genève, dont il augmenta l'apanage de Gondegisile. Cependant, ce prince ne put voir sans jalousie s'accroître la puissance de Gondebaud ; mais il dissimula en attendant un moment favorable à l'exécution de ses projets. Il s'unit secrètement avec Clovis, roi des Francs, et contribua par sa défection à la victoire que ce prince remporta sur les Bourguignons près de la rivière d'Ouche (voyez Gondebaud) ; mais Gondebaud vint l'assiéger l'année suivante (500) dans Vienne, où il s'était enfermé avec 5000 soldats, et la ville ayant été prise par ruse, il fut massacré dans une église où il s'était réfugié comme dans un asile inviolable.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 17 - Page 138)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2022  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte