Vous êtes ici : Biographies & portraits | J | Judicaël (? - 658, au monastère de St-Méen)

Judicaël

(? - 658, au monastère de St-Méen)
Roi de Bretagne Armorique de v. 632 à 638
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Judicaël, souverain de la Bretagne Armorique, était le fils aîné de Hoël III ou Juthaël, comte de Cornouailles, qui, s'étant rendu maître de la plus grande partie de la Bretagne, avait pris le titre de roi, sans opposition de la part des princes français, assez occupés de leurs propres divisions. Hoël étant mort en 612, Salomon, son second fils, lui succéda, et Judicaël prit l'habit dans le monastère de St-Méen : mais Salomon étant mort lui-même sans postérité, environ vingt ans après, Judicaël rentra dans le monde, et prit les rênes du gouvernement avec la qualité de roi.

      Des Bretons ayant commis quelques ravages sur les terres de France, le roi Dagobert envoya saint Eloi (depuis évêque de Noyon), pour en obtenir la réparation. Judicaël revint lui-même avec l'envoyé, à Creil-sur-Oise, où se trouvait Dagobert, et il satisfit pleinement ce monarque. Saint Eloi lui ayant inspiré des scrupules sur sa désertion, et saint Ouen, alors grand référendaire de la cour de France, ayant aussi insisté fortement sur le même objet, Judicaël retourna dans son monastère en 638, et y mourut, après vingt ans de pénitence, le 17 décembre 658, en réputation de sainteté.

      Alain II, son fils ainé, ne régna que sur une partie de la Bretagne ; et cette province continua d'être divisée en plusieurs petites souverainetés jusqu'à la conquête qu'en fit Charlemagne. Les ducs ou gouverneurs que ce prince ou ses fils y établirent essayèrent fréquemment de se rendre indépendants, et prirent même quelquefois le titre de roi ; mais on voit, le plus souvent, ce pays divisé en comtés particuliers. Geoffroi Ier, comte de Rennes, prit, en 992, le titre de duc de Bretagne ; quelques-uns de ses successeurs n'eurent que le titre de comte. Pierre, surnommé Mauclerc, ayant épousé l'héritière de ce duché en 1212, fut la tige des derniers ducs de Bretagne.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 21 - Page 294)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte