Vous êtes ici : Biographies & portraits | L | Louis III l'Aveugle, empereur d'Occident (~833 - 928 / 929, à Arles)

Louis III l'Aveugle, empereur d'Occident

(~833 - 928 / 929, à Arles)
Roi de provence de 890 à 928
Roi d'Italie de 900 à 928
© France-Spiritualités™




      Louis III, dit l'Aveugle, empereur d'Allemagne, était fils de Boson, roi d'Arles et de Provence, et d'Ermengarde, fille de l'empereur Louis le Jeune. Après la mort de Boson, sa mère le conduisit à la cour de Charles le Gros, qui l'adopta pour fils ; mais Charles, ayant été déposé par ses vassaux en 888, Ermengarde se hâta de ramener Louis en Provence et le fit reconnaître pour successeur de Boson dans une assemblée des grands et des prélats convoqués à Valence. Les Seigneurs lombards, révoltés contre Berenger, appellent Louis en Italie en 899 ; mais, surpris dans un défilé, il est contraint d'accepter les conditions que lui dicte Berenger, et s'engage par serment à ne jamais rentrer en Italie. Oubliant bientôt une promesse qui lui avait été arrachée par la force, il retourne dans la Lombardie sur la fin de l'année 900, met en fuite Berenger et se fait couronner empereur dans Rome par le pape Benoît IV. Berenger, qu'on avait cru mort, reparaît tout à coup à la tête d'une armée ; il s'empare de Louis, qui s'était renfermé dans Vérone (1), et lui fait arracher les yeux, suivant l'usage de ce temps-là. Louis obtint la permission de retourner en Provence ; et il y mourut en 928 ou au commencement de l'année 929 (Voyez L'art de vérifier les dates), âgé d'environ 50 ans. Louis eut la douleur de voir s'écrouler le royaume d'Arles fondé par son père, et qu'on désigne aussi sous le nom de royaume de Bourgogne (Voyez Rodolphe Ier).


__________________________________________________________________________________________________
(1)  On n'est guère d'accord sur la date de cet événement ; la plupart des historiens le placent en 904 ; les auteurs de L'art de vérifier les dates, au mois de juillet 905, et Danod, daprès de vieilles chroniques, le met à l'an 916 ; « et l'on tient communément, ajoute-t-il, que Louis mourut peu de temps après. » (Histoire du comte de Bourgogne, t. 2, p. 91)  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 25 - Page 151)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte