Vous êtes ici : Biographies & portraits | M | Marie de Montgeroult, comtesse de Beaufort, puis d'Hautpoul

Marie de Montgeroult,

comtesse de Beaufort, puis d'Hautpoul
(1760 - 1837)
© France-Spiritualités™




Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Marie de Montgeroult, comtesse de Beaufort, puis d'Hautpoul, femme auteur, née en 1760, morte en 1837, était nièce de Marsollier. Veuve du comte de Beaufort, capitaine au régiment du Roi, qui fut fusillé après l'expédition de Quiberon (1795), elle épousa en secondes noces le comte Charles d'Hautpoul, colonel du génie sous l'Empire, de la même famille que le général.

      Ses principaux écrits sont Zilia, roman pastoral, 1796 ; Childéric, roi des Francs, 1806 ; Séverine, 1808 ; Clémentine, 1809 ; les Habitants de l'Ukraine, 1820. On lui doit un Cours de littérature à l'usage des demoiselles, 1815 et 1821, qui remplit une lacune dans l'éducation. Elle s'exerça également dans la poésie et réussit surtout dans l'Héroïde.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 842.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte