Vous êtes ici : Biographies & portraits | M | Merlin

Merlin

© France-Spiritualités™




      Merlin ou plutôt Merddin dit le Calédonien, poète gallois, fils de Morvryn, qui vivait à la cour de Rhydderch Hael en l'an 570 et dont la légende s'est emparée pour en faire une sorte de prophète, un enchanteur. Ce Merlin mythologique surnommé Emrys ou Ambrosius, distingué quelquefois du fils de Morvryn, a fini par constituer dans les romans de la Table Ronde un personnage tout à fait à part. On conserve en langue welche ou galloise divers poèmes et pièces de vers qui ont été publiées dans le Myvyrian et attribuées à Merlin, quoiqu'elles soient d'une date fort postérieure au XIIème siècle. L'un des plus célèbres a pour titre : Les pommiers (Avallenau). Ce qui nous est rapporté de Merlin a surtout trait au personnage légendaire, célébré tant dans le Pays de Galles que dans la Bretagne. Une ballade armoricaine antérieure au XIIème siècle chante ce barde, qui est associé à une devineresse dont les contes populaires ont fait une fée, Viviane.

      Suivant la tradition mythique, Merlin reçut le jour en Cambrie d'une nonne et d'un esprit de l'air ou démon ; Wortigern, le roi du pays, voulut le faire prendre et l'immoler ; mais le barde, encore enfant, confondit par sa science les devins qui avaient persuadé le roi de le faire mourir. Bientôt ses enchantements le rendirent célèbre dans tout Albion. Il devint le compagnon et le conseil d'Arthur qui délivra les Bretons de la tyrannie de Wortigern. Séduit par la beauté de Viviane, Merlin se retira dans les bois et y vécut en sauvage retenu par un charme de l'enchanteresse.

      Les triades galloises distinguent deux Merlin, l'un qui fut protégé par le chef cambrien Emrys et l'autre Merlin, le sauvage. Mais ces deux Merlin ne sont que des transformations d'un même personnage. Nennius, qui écrivait au IXème siècle, donne, sur la foi de Gildas, un consul romain pour père à Merlin. Godefroy de Monmouth écrivit sa vie et recueillit ses prétendues prophéties, qui valurent, dans le moyen âge, au chef des bardes gallois le titre de prophète ; on alla jusqu'à en faire un saint. Thomas Stephens regarde comme ne faisant avec lui qu'un seul et même personnage un barde désigné par le nom de Merddin Wyllt.

      Les Prophéties attribuées à Merlin ont été traduites dans les langues de l'Europe les plus répandues ; les curieux en recherchent principalement les éditions suivantes : traduction française attribuée par Barbier à Robert de Borron (Voyez le Dictionnaire des anonymes, 9794-11026), Paris, Ant. Verard, 1498, 3 vol. petit in-fol goth. – Rouen, in-4°, sans date, caract. goth. à 2 colonnes. – Paris (Phil. Lenoir), 1528, 3 vol. in-4° – Ibid., veuve Jeahan Trepperel, sans date, 3 part., in-4°. – Traduction italienne, Venise, 1480, in-fol., Florence, 1495, in-4° ; réimprimée plusieurs fois à Venise dans le XVIème siècle, format in-4°. – Traduction espagnole, Burgos, 1498, in-fol., goth., très rare. T. Heywood a donné en anglais la Vie de Merlin, surnommé Ambrosius, avec une traduction de ses prophéties, Londres, 1641, in-4°. Depuis, MM. Fr. Michel et Th. Wright ont donné une excellente édition de la Vie de Merlin de Geoffroy de Monmouth (Paris, 1838, in-8°), suivie de pièces inédites tirées des manuscrits. On trouve aussi la description de la caverne de Merlin, avec sa vie et ses prédictions, à la suite des Raretés de Richmond, t. 4, Londres, 1736 (en anglais). Le roman de Merlin qui date de l'an 1150 a été arrangé en français par Boulard, Paris, 1797, 3 vol. in-12. et publié depuis complètement. On devra consulter encore Freytag, Programma de Merlino Britannico, Nuremberg, 1737, in-fol. Th. Stephens, The Literature of the Kymry (Llandovery, 1849, in-8°). – Hersart de la Villemarqué, Les romans de la Table ronde, 3ème édition, Paris, 1860, in-12.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 28 - Page 46)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte