Vous êtes ici : Biographies & portraits | N | Nabonassar (? - 734 av. J.-C. ?)

Nabonassar

(? - 734 av. J.-C. ?)
Roi de Babylone de 747 à 734 (?) avant J.-C
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Nabonassar, roi de Babylone, qui vivait au milieu du VIIIème siècle avant notre ère, est devenu célèbre pour avoir donné son nom à une ère souvent employée par les astronomes. Cette ère remonte au 26 février 747 avant J.-C. Son origine a été, chez les modernes, le sujet de bien des conjectures, qui nous paraissent toutes aussi peu fondées les unes que les autres. On s'est imaginé que cette ère ne pouvait être autre chose que la commémoration d'un grand événement, comme la destruction de l'antique empire des Assyriens et la fondation de la monarchie particulière des Babyloniens, de sorte que Nabonassar serait le même que Belesis. On ne s'est pas aperçu, en faisant cette supposition, que tous les renseignements chronologiques qui nous ont été transmis par l'antiquité placent à une époque bien plus ancienne la chute de l'empire assyrien.

      Les années de l'ère de Nabonassar sont vagues et de trois cent soixante-cinq jours ; leur commencement correspond parfaitement avec ceux des années du même genre, qui existaient autrefois en Egypte, où elles servaient à former des périodes de quatorze cent soixante ans, dont le point de départ était la coïncidence du lever héliaque de Sirius avec le premier jour de l'année civile. Au bout de quatorze cent soixante ans, par le retard d'un jour en quatre ans, ou se retrouvait au point d'où l'on était parti. La dernière de ces périodes commença le 20 juillet 1322 avant J.-C. On l'appelait, en Egypte, l'ère de Ménophrès. Cette ère, dont personne n'a jamais parlé, méritait bien la célébrité qu'on a accordée à celle de Nabonassar, et elle a été beaucoup plus réelle. Par suite du retard quadriennal, l'an 576 de Ménophrès dut commencer le 26 février 747 avant J.-C. C'est cette année qu'on appelle vulgairement la première de Nabonassar.

      C'est à l'astronome Ptolémée qu'il faut rapporter l'origine de cette distinction ; il possédait un catalogue d'observations faits par les Chaldéens et qui remontaient à la première année de Nabonassar. Pour rendre les calculs plus faciles, et pour avoir toujours sous le nom d'années une somme de jours égale, cet astronome a traduit toutes les dates de ces observations, selon le calendrier égyptien, beaucoup plus commode pour le calcul que les années luni-solaires des Chaldéens. Comme l'an 576 de l'ère égyptienne de Ménophrès tombait dans la première du règne de Nabonassar, elle est devenue un nouveau point de départ pour la supputation de l'astronome. qui n'avait pas, à ce qu'il paraît, d'observations plus anciennes traduites en grec. L'ère de Nahonassar est donc purement fictive. comme l'ère de la mort d'Alexandre ou de Philippe Arridée, qui n'a jamais existé que dans les calculs de Ptolémée ou de ceux qui l'ont suivi.

      Si l'an premier de l'ère de Nabonassar tomba dans l'an premier du règne de ce prince, il faut en conclure qu'il était monté sur le trône de Babylone en l'an 748. Comme les années babyloniennes commençaient vers l'équinoxe d'automne, et que les Babyloniens, ainsi que tous les autres peuples de l'Orient, supputaient les années royales en partant du premier jour de l'année civile dans laquelle il s'opérait une mutation de prince, il en résulte que c'est de l'automne de l'an 748 avant J.-C. qu'il faut compter les quatorze années de règne que le canon chronologique de Théon assigne à Nabonassar ; il cessa donc de régner en l'an 734, et il eut pour successeur un nommé Nadius. Le souverain de Babylone était alors subordonné aux rois assyriens de Ninive ; cet état de choses subsista jusqu'à ce que le père de Nabuchodonosor monta sur le trône.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 30 - Page 2)



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Nabonassar, roi de Babylone de 747 à 734 avant J.-C., n'est célèbre que par l'ère qui porte son nom, ère dont le point de départ est le 26 février 747 avant J.-C., et qui a été suivie par Ptolémée. Quelques-uns le confondent avec Phul, roi d'Assyrie.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 1321.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte