Vous êtes ici : Biographies & portraits | N | Nabopolassar (? - v. 605)

Nabopolassar

(? - v. 605)
Roi de Babylone de 625 (?) à 605 (?) avant J.-C.
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Nabopolassar, roi de Babylone, monta sur le trône en l'an 644 avant J.-C. Sa valeur avait été utile au roi d'Assyrie, qui l'aida, dit-on, à usurper l'autorité souveraine. Il s'allia cependant à Cyaxare, roi des Mèdes, pour détruire l'empire d'Assyrie, et s'empara de Ninive, qu'il réunit à ses Etats. Néchos, roi d'Egypte, effrayé des progrès des Babyloniens, leur enleva Carkhemis, l'une de leur principales villes sur l'Euphrate. Nabopalassar, accablé d'infirmités, donna le commandement de ses troupes à Nabuchodonosor son fils pour repousser l'injuste agression de Néchos (Voyez Nabuchodonosor le Grand), et mourut en l'an 623 après un règne de vingt-et-un ans.


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
(1)  La chronologie des rois de Babylone et d'Assyrie est extrêmement obscure ; les savants les plus distingués ont vainement cherché jusqu'ici à l'éclaircir, et après les immenses travaux entrepris dans ce but par les Fréret, Gibert, Mignot, Larcher, Volney, etc., on est encore réduit à des conjectures plus ou moins plausibles. Dans cet article, et ceux de Nabuchodonosor, on a adopté la chronologie de Larcher, sans prétendre toutefois qu'elle soit exempte d'erreurs ; mais du moins elle concilie les récits des historiens avec le texte sacré, et ce motif a dû nous déterminer à lui donner la préférence.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 30 - Pages 2-3)



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Nabopalassar, roi de Babylone de 626 à 605 avant J.-C., était d'abord simple gouverneur de Babylone. Allié à Cyaxare, roi des Mèdes, il prit et ruina en 606 la ville de Ninive, alors régie par Sarac ou Chinaladan, et, réunissant les Etats de ce prince aux siens, fonda le deuxième empire de Babylone. Néchao, roi d'Egypte, lui enleva Carchémis (Circesium), l'une de ses principales places sur l'Euphrate. Il eut pour successeur son fils Nabuchodonosor II, qu'on appelle quelquefois Nabopalassar II.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 1321.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2023  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte