Vous êtes ici : Biographies & portraits | N | Napoléon Ier / Napoléon Bonaparte (15 août 1769, à Ajaccio - 05 mai 1821, à Sainte-Hélène)

Napoléon Ier / Napoléon Bonaparte

(15 août 1769, à Ajaccio - 05 mai 1821, à Sainte-Hélène)
Premier Consul à vie de 1802 à 1804
Empereur des Français de 1804 à 1815
© France-Spiritualités™




      Empereur des Français, né à Ajaccio en 1769, mort à Sainte-Hélène en 1821. Admis en 1779 à l'école de Brienne, et en l'an 784 à l'école militaire de Paris. Il fut nommé lieutenant en 1785, capitaine en 1793, et général de brigade après la prise de Toulon. Devenu suspect, il resta sans emploi jusqu'au 18 vendémiaire, où il fut nommé général de division, pour avoir mitraillé les Parisiens devant Saint-Roch. L'année suivante, il épousa Joséphine Beauharnais, et reçut le commandement en chef de l'armée d'Italie. En moins d'un an, il mit en pleine déroute ou détruisit cinq armées, et força le roi de Sardaigne, le pape, les ducs de Parme, de Modène, de Toscane, à signer ou à implorer la paix ; l'empereur d'Autriche la demanda aussi, et céda à la France les Pays-Bas autrichiens avec toute la rive gauche du Rhin et le Milanais.

      De si prodigieux succès effrayèrent le Directoire, qui lui proposa, pour l'éloigner, de diriger l'expédition d'Egypte. Parti en 1798, il soumit rapidement ce pays, qu'il s'occupa ensuite à organiser ; il fonda au Caire un institut qui a jeté les plus vives lumières sur l'histoire et les antiquités de ce pays. L'année suivante, il essaya de joindre la Syrie à ses conquêtes, mais il mit en vain le siège devant Saint-Jean d'Acre avec des troupes minées par la faim et décimées par la peste. De retour en Egypte, il remporta la victoire d'Aboukir, puis laissa son armée à Kléber, et revint en France.

      Il ne tarda pas à devenir le centre d'un parti puissant, et, après avoir renversé le Directoire le 18 brumaire an VIII, il se fit nommer premier consul pour dix ans. Peu après eut lieu le passage et la victoire de Marengo. Le traité de Lunéville avec l'Autriche, et celui d'Amiens avec l'Angleterre, mirent fin à la guerre. Pendant la paix, Bonaparte pacifia la Vendée, rappela les émigrés, rouvrit les églises, conclut avec le pape un nouveau concordat, institua la Banque de France, fit achever la rédaction du Code civil. Le Sénat, qui l'avait déjà nommé consul à vie en 1802, le proclama empereur en 1804. Il fut sacré, en cette qualité, par le pape Pie VII. L'année suivante, il se fit couronner roi d'Italie.

      Depuis le renouvellement des hostilités, Napoléon eut la douleur de voir les flottes combinées de la France et de l'Espagne anéanties par Nelson à Trafalgar, mais sur terre il compensa cet échec par plusieurs victoires éclatantes, à la suite desquelles fut conclue la paix de Presbourg, qui créait plusieurs royaumes en faveur des alliés de Napoléon, et qui le nommait protecteur de la Confédération du Rhin, nouvel Etat qui remplaçait l'empire d'Allemagne. Il se forma une quatrième coalition, que Napoléon détruisit par ses deux campagnes de 1806 et de 1807, l'une en Allemagne, l'autre en Pologne. La paix de Tilsit mit fin à cette guerre. Ce fut peu de temps après que commença la funeste guerre d'Espagne, qui dévora en cinq ans plus de 400.000 hommes. Oppresseur de l'Allemagne, il est attaqué par une cinquième coalition en 1809. Après la victoire décisive de Wagram, que suit l'armistice de Znayon, il stipule son mariage avec l'archiduchesse Marie-Louise, et force Joséphine à consentir au divorce. Dès ce moment, plusieurs de ses généraux tendent à s'isoler de lui ; le pape Pie VII, qu'il veut dépouiller de ses Etats, l'excommunie, et du fond de sa captivité continue à lui susciter de sérieux embarras ; enfin le système continental ruine le commerce, et produit un malaise universel.

      Malgré cet état de choses, Napoléon ne craint pas de s'engager dans une guerre contre la Russie. A la tête d'une armée de 450.000 hommes, il poursuit l'ennemi sans l'atteindre, le rencontre enfin à Borodine, et resté maître du terrain, il entre à Moscou, que les Russes venaient d'incendier. Après avoir attendu plus d'un mois les ouvertures de paix, le foid oblige Napoléon à battre en retraite. Privée de tout, l'armée française reste presque tout entière plongée dans les neiges, ou périt dans la Bérésina.

      De retour en France, l'empereur ne tarda pas à se créer de nouvelles et vastes ressources ; mais, malgré de beaux succès, abandonné successivement de tous ses alliés, Napoléon ne put empêcher l'envahissement du territoire français. Dans une dernière et admirable campagne, l'empereur tint encore la fortune en suspens. Napoléon voulait envelopper les ennemis entre lui et la capitale ; mais Paris ayant ouvert ses portes après deux jours de combat, les vainqueurs annoncèrent qu'ils rétablissaient les Bourbons. Napoléon abdiqua le 11 avril 1814, et reçut l'île d'Elbe en toute souveraineté ; mais il n'y resta que quelques mois : le 1er mars 1815, il reparut en France, et il rentra à Paris sans éprouver de résistance. Aussitôt la coalition qui l'avait détrôné se renoua. Après quelques mois, il fut battu à Waterloo, rentra en france, et abdiqua à Fontainebleau en faveur de son fils. Le nouveau règne avait duré cent jours. Il se rendit à Rochefort sur le navire anglais le Bellérophon, croyant que l'Angleterre lui accorderait l'hospitalité, mais il fut déclaré prisonnier, conduit à Sainte-Hélène, et, pendant cinq ans, abreuvé de dégoûts et d'humiliations. Ses cendres, rapportées en France en 1840, reposent maintenant sous le dôme des Invalides.

      Napoléon a publié quelques opuscules dans sa jeunesse, et a laissé en outre ses bulletins et ses proclamations, qui figurent au nombre des documents les plus importants de notre histoire, des mémoires publiés par Las Casas et Montholon, et écrites sous sa dictée.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 611.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte