Vous êtes ici : Biographies & portraits | P | Pharamond (Vème siècle)

Pharamond

(Vème siècle)
Chef des Francs ou d'une tribu franque de 420 à 427 ?
© France-Spiritualités™




Pharamond, chef franc légendaire
Biographie universelle ancienne et moderne

      Pharamond a été longtemps désigné comme le premier roi de France ; mais on ne sait pas bien où était le siège de son royaume, combien de temps il a régné, le nom de sa femme, le nombre de ses enfants, et même si Clodion, qu'on lui donne pour successeur, était son fils. Malgré l'obscurité qui accompagne les actions de ce prince, on aurait tort de le regarder comme un de ces personnages fabuleux que l'on rencontre souvent aux premières époques de l'histoire des nations, toujours jalouses de reculer leur origine.

      Il est certain que Clovis est le premier roi de France, c'est-à-dire le premier chef des Francs qui ait formé dans les Gaules un établissement stable, transmis à ses enfants, et tenant du peuple conquérant le nom qu'il porte encore aujourd'hui ; mais il est probable que Pharamond a été roi, chef ou duc des Francs, lorsque, essayant de secouer le joug des Romains, ils faisaient des incursions dans les Gaules.

      Quelques vieilles chroniques placent la mort de ce prince en l'année 428, après l'avoir fait régner dix ans ; mais les plus autorisées, telles que celles de St-Denis, la mettent à l'an 420 (Voyez les Recherches de Gibert sur l'époque du règne de Pharamond, dans ses Mémoires pour servir à l'histoire des Gaules, dédiés à l'Académie des inscriptions et belles-lettres, in-12, 1744). Hunibald, ancien historien, dont Tritheim nous a conservé quelques fragments, rapporte que ce prince fut enterré, more gentilitio, à Framont (Francorum mons), en allemand Frakenberg, dépendant de l'abbaye de Senones, et situé entre la Lorraine et l'Alsace. Une charte de l'an 1261, citée par dom Mabillon (Académie des inscriptions, t. 2, II, p. 688), confirme cette ancienne tradition.

      Pharamond est le sujet d'un roman de la Calprenède, et d'une tragédie de Cahusac.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 33 - Page 183)


      Fils de Marcomir, chef d'une des tribus de la confédération franque, et le premier qui conduisit les Saliens de la rive droite du Rhin à la rive gauche ; on place son règne entre les années 420 et 427, et on lui donne pour fils Clodion. La loi salique est, dit-on, son ouvrage.

Pharamond : Métrologie
Ancienne monnaie d'argent qui avait cours en France.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 863.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2022  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte