Vous êtes ici : Biographies & portraits | T | Theudisèle / Théodisèle (? - 549, à Séville)

Theudisèle / Théodisèle

(? - 549, à Séville)
Treizième roi des Visigoths, de 548 à 549
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Theudisèle ou Théodisèle, treisième roi des Visigoths, était Ostrogoth de naissance, et ptobablement neveu de Theudis, dont il avait commandé les armées. Ce fut lui qui vainquit Childebert Ier, roi des Francs, dans sa retraite précipitée après la levée du siège de Saragosse. Sa parenté avec Theudis, mais plus encore ses intrigues, déterminèrent les Goths à lui mettre la couronne sur la tête, en l'an 548. Ils ne tardèrent pas à se repentir de leur choix. Theudisèle avait eu l'art de dissimuler son caractère et de contenir ses passions. Parvenu au trône, il cessa de se contraindre. Cruel et dissolu, il n'épargnait que les femmes que leur âge ou leur laideur mettaient à l'abri de sa lubricité, et s'assurait la jouissance des autres, en faisant périr leurs pères et leurs époux.

      Après avoir régné un an et quelques mois, suivant les auteurs espagnols, il fut assassiné vers la fin de 549, ou au commencement de l'année suivante, par ses courtisans, dans un festin nocturne qu'il leur donnait à Séville. Mais Grégoire de Tours rapporte une anecdote qui donne lieu d'attribuer la fin tragique de Theudisèle à une autre cause, et de soupçonner ces écrivains de l'avoir calomnié. Suivant cet impartial et véridique historien, le clergé avait répandu parmi les chrétiens le bruit que les fonts baptismaux d'Osset, en Lusitanie, se remplissaient d'eau naturellement. Theudisèle, plus guerrier que pieux, voulut vérifier le fait. Il vit le baptistère plein d'eau, et se douta qu'on l'alimentait par quelque voie secrète. Afin de s'assurer qu'il n'avait pas de communication souterraine avec quelque source, il y fit apposer les scellés, et creuser tout autour un fossé très profond. Il attendait un jour solennel pour voir si, par le résultat de ses précautions, il découvrirait la cause du prétendu miracle, mais il fut assassiné la veille de cette expérience. Agila fut son successeur.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 41 - Page 320)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte