Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Anatomie & Médecine | O | Ouïe

Ouïe

© France-Spiritualités™




Papus

      L'éducation de l'audition est des plus importantes pour le magiste, car c'est, avec la vue, la clef du sens esthétique. Aussi faut-il s'entraîner à comprendre d'une façon générale, sinon dans les détails, la beauté des impressions musicales. Pour cela, la fréquentation assidue des concerts symphoniques et, quelque peu aussi, des grandes scènes musicales, comme l'Opéra, est utile. Le travail théorique précédant chaque fois la séance d'audition et l'emploi du café quelques heures avant cette séance, les conversations et les discussions avec les amateurs vrais ou même les « snobs » de la musique, aideront puissamment le magiste dans cette tâche, capitale entre toutes, pour les essais futurs. Ne jamais se décourager de la lenteur des progrès accomplis : avec du travail, de la régularité, et l'habitude imposée par la volonté à l'organisme d'entendre et de comprendre les impulsions que fait naître en nous la musique, on arrivera sûrement à avoir la perception du rythme, si importante pour le développement intellectuel.  Papus, Traité méthodique de Magie pratique, p. 173




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS