Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Architecture & Construction | Arc de triomphe / Arc triomphal

Arc de triomphe / Arc triomphal

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Monument formé de grands portiques cintrés placé à l'entrée des villes, sur des ponts, des rues ou des chemins publics, et orné de figures, de bas-reliefs et d'inscriptioons pour consacrer la gloire d'un vainqueur ou le souvenir de quelque événement mémorable.
Elever, ériger un arc de triomphe. Visiter un arc de triomphe. Mériter un arc de triomphe. Décorer des arcs de triomphe.
Les anciens peuples élevaient souvent des arcs de triomphe en l'honneur des dieux. C'est surtout aux Romains qu'il faut attribuer la pensée politique des arcs de triomphe.
Si on veut donner beaucoup d'intérêt à un paysage riant et agréable, il faut qu'on l'aperçoive au travers d'un grand arc de triomphe ruiné par le temps. (Bernardin de Saint-Pierre)
Tout ce qui frappe nos regards dans les cités nous parle des hommes, de leurs injustices, de leurs crimes, de leurs misères ; leurs palais sont l'asile de la bassesse, et leurs arcs de triomphe, des souvenirs glorieux de leurs forfaits. (A. Martin)
Ses arcs de triomphe sont la voûte du ciel. (Comtesse Merl.)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 221.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS