Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Art | R | Relief

Relief

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [De l'italien relievo]
Tout ouvrage saillant sur une surface unie.
La sculpture a les mêmes désavantages que la peinture, quoiqu'elle rende le relief des objets. (Bernardin de Saint-Pierre)

Plein-relief / Haut-relief :
L'objet sculpté suur un fond, et qui s'y détache avec une telle saillie, qu'il paraît être de ronde bosse.
Il y a dans l'antique, soit sur des frises, soit sur des devantures de sarcophages, un très grand nombre de ces sculptures en haut-relief. (Quatrem.)

Demi-relief :
Ouvrage de sculpture qui ne présente hors du fond sur lequel il s'appuie que la moitié de la rondeur ou de la saillie des corps.

Relief : Peinture
Saillie apparente des objets.

Plan en relief : Peinture
Plan géométral sur lequel se place le modèle, la représentation en bois ou en plâtre de chaque objet.

Relief :
Eclat que certaines choses reçoivent de l'opposition ou du voisinage de quelques autres.
La versification donne souvent du relief à de pires fadaises. (Destouches)

Relief : Figuré
Eclat, considération que donne une dignité, un emploi, etc.
La beauté, la vertu sont le relief l'une de l'autre. (Boiste)
On prend ces tours ingénieux pour donner du relief à certains commencements directs qui n'ont rien de grand ni de solide. (Fléch.)
L'air de dignité qui donne du relief aux plus grandes vertus. (Crébili)
La noblesse montre le mérite au grand jour ; mais elle donne à nos défauts un relief odieux (Burgoyne)

Puis-je prendre un époux, à moins que de son chef
Il ne soit noble, riche, et d'un gros relief ?


Relief : Fortification
Hauteur d'un ouvrage au-dessus du terrain sur lequel il est construit.

Relief : Marine
Hauteur d'un bâtiment au-dessus de la surface de l'eau.

Relief : Jurisprudence féodale
Droit que payait le vassal à son seigneur lors de certaines mutations.
Relief de bail. Relief de bouche. Relief de chambellage. Relief double. Relief de rente, de succession.

Lettres de relief d'appel / Relief d'appel :
Lettres de la petite chancellerie qui autorisaient à faire intimer ou assigner pour procéder sur l'appel qu'on avait interjeté d'une sentence.

Reliefs :
Substantif masculin [Du latin reliquiæ, restes ; ou du français relever]
Ce qui reste des mets qu'on a servis.
Reliefs de table. Donner à quelqu'un les reliefs du festin.
Ce mot a vieilli.

Votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons.

(La Fontaine)

Autrefois le rat de ville
Invita le rat des champs,
D'une façon fort civile
A des reliefs d'ortolans.

(La Fontaine)

Reliefs : Figuré
Eschyle disait que ses tragédies n'étaient que des reliefs des festins d'Homère. (Noël)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 1136.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS