Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Botanique & Agriculture | M | Myrrhe

Myrrhe

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du grec, fait de l'arabe mor, amer]
Sorte de gomme résineuse odorante, fort amère, qui vient de l'Arabie Heureuse ; elle est produite par une espèce d'amyris ou de mimosa. La myrrhe est en larmes ou en grains roussâtres ou jaunâtres, pesants, assez transparents, fragiles, à cassure résineuse. Elle a une odeur aromatique agréable, une saveur amère et un peu âcre. La myrrhe est très répandue dans le commerce, et entre dans un grand nombre de préparations médicinales.
Myrrhe grasse. Myrrhe onctueuse, amère, embaumée, odoriférante, précieuse.
Les mages vinrent apporter de la myrrhe sur le berceau de Jésus à sa naissance, et du temps de Moïse, c'était déjà un des parfums que les Juifs brûlaient en l'honneur de l'Eternel. (Mérat)
Les peuples de l'Orient mâchent des morceaux de myrrhe pour se parfumer la bouche. (Mérat)
La myrrhe embaume l'air des parfums qu'elle exhale. (Desaintange)
Et la myrrhe odorante et la gomme légére. (Esmén.)

Mais elle pleure encore, et de l'écorce humide
La myrrhe aux doux parfums distille un or fluide.

(Desaintange)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 602.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2022  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS