Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Botanique & Agriculture | S | Safran

Safran

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin Botanique
Genre de la famille des iridées. Ce sont des plantes bulbeuses s'élevant à peine à vingt centimètres. Le safran cultivé est, dit-on, originaire de l'Asie, mais il croît spontanément aux Pyrénées. On récolte avec soin ses stigmates, connus dans le commerce sous le nom de fleurs de safran ou de safran oriental, qui sont jaunes et ont une couleur aromatique très agréable et très prononcée. Cette odeur est capable de causer de graves affections. On les emploie comme assaisonnement ou pour donner de la couleur aux mets ; la médecine l'administre à petite dose, comme narcotique, contre les convulsions. Mais le safran est généralement estimé à cause de la couleur jaune que donnent ses stigmates. Un champ planté de safran est agréable à voir quand la fleur est épanouie ; sa couleur est d'un gris de lin violet fort tendre sur laquelle tranchent des étamines d'un blanc éclatant, et plus tard le jaune très vif de la poussière fécondante des anthères et le rouge brillant des stigmates.

Safran :
Tous les auteurs grecs et latins font mention du safran. cette plante était employée chez les anciens habitants de Tyr pour teindre en jaune les voiles des nouvelles mariées ; elle entrait aussi dans la fabrication des parfums, dans les préparations culinaires et dans l'art pharmaceutique. Elle abondait surtout au mont Liban et dans la Cilicie. Les Egyptiens et les Hébreux l'employaient non seulement pour colorer leurs aliments, mais aussi pour l'aspersion des temples, des théâtres et des salles de festins. Les Sybarites en buvaient une infusion avant de se livrer aux plaisirs de Bacchus ou de Vénus.

Safran : Abusivement
Certaines plantes qui ont du rapport avec le safran.

Safran :
La fleur de cette plante.
Safran odorant. Safran jaune, vermeil, doré.

Safran : Poétique
Se dit de la couleur jaune, de la couleur d'or qui couvre les fruits, les fleurs, etc.

La prune diaprée
Ou du safran jaunie, ou d'azur empourprée.

(Desaintange)

Du plus jeune safran la rose colorée
Par une agrafe d'or retient ses plis mouvants,
Et leur brillant tissu frémit au gré des vents.

(Delille)

Safran :
Pistils desséchés de la fleur de cette plante.
Conserve au safran. Mousse au safran. Pastilles de safran.
Autrefois le safran était employé dans toutes les préparations de la cuisine française. (Art culinaire)
On ne se sert aujourd'hui de safran que pour la composition des babas, du pilau, du riz à l'africaine (Art culinaire)

Mort du safran :
Maladie du safran déterminée par une plante parasite.

Safran : Chimie
Se dit de certaines préparations brunes, jaunes ou rouges, faites avec du fer ou de l'antimoine.
Safran de Mars. Safran d'antimoine.

Safran : Marine
Partie du gouvernail qui se trouve au-dessous du plan de flottaison.
Planche à l'extrémité d'un gouvernail du bateau foncet.

Etre jaune comme du safran :
Avoir la jaunisse, la maladie ictérique.

Aller au safran / Etre réduit au safran : Proverbial et figuré
Faire de fort mauvaises affaires.

Safran :
Expression très usitée autrefois pour marquer l'insolvabilité d'un débiteur, et fondée sur l'usage où l'on était de peindre en jaune le devant de la maison d'un banqueroutier et même d'une personne convaincue de félonie.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 1248.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS