Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Général | C | Conjonction

Conjonction

© France-Spiritualités™



Dom Antoine-Joseph Pernéty

      Réunion des natures répugnantes et contraires en unité parfaite. Cette conjonction les convertit tellement l'une en l'autre, qu'elle en fait un mariage indissoluble même à la plus grande violence du feu. Les Philosophes définissent encore cette conjonction, un assemblage et une réunion des qualités séparées, ou une adéquation des principes. Riplée.

      Il y a trois espèces de conjonction. La première est appelée double. Elle se fait entre l'agent et le patient, le mâle et la femelle, la forme et la matière, le mercure et le soufre, le subtil et l'épais.

      La seconde s'appelle triple, parce qu'elle réunit trois choses, le corps, l'âme et l'esprit. Faites donc en sorte de réduire la trinité à l'unité.

      La troisième est dite quadruple, parce qu'elle réunit les quatre éléments en un seul visible, mais qui renferme les trois autres. Souvenez-vous, dit Riplée, que le mâle a cinq vaisseaux requis pour la fécondité, et la femelle quinze. Sachez donc que notre Soleil doit avoir trois parties de son eau, et notre Lune neuf.

      Conjonction signifie aussi l'union du fixe et du volatil, du frère et de la sœur, du Soleil et de la Lune. Elle se fait pendant la noirceur qui survient à la matière pendant la putréfaction. Les Philosophes l'appellent aussi Conception, Union des éléments, Commixtion.  Dom Antoine-Joseph Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique, Edition de 1758 - Français modernisé par France-Spiritualités.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS