Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Général | I | Ignoble

Ignoble

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Adjectif des deux genres [Du latin ignobilis, qui n'est pas noble, qui est plébéien ; formé de in, non, et nobilis, noble]
A signifié originairement Qui est sans noblesse, qui n'appartient pas à la classe de la noblesse. Est inusité en ce sens chez nous, ou du moins on n'en trouve que de rares exemples. L'abbé Devilliers, dans son poème, l'a employé en parlant d'un prélat entiché de sa noblesse.

Qui croyait ne pouvoir sans dégrader ses pères
A d'ignobles chrétiens donner le nom de frères.


Ignoble :
Sans noblesse, qui marque l'homme de basse extraction. Il se dit de l'air, des manières, des sentiments, du discours et du style.
Air ignoble. Maintien ignoble. Sentiments ignobles. Style ignoble. Langage, expressions ignobles. Physionomie ignoble.
Rien n'est plus ignoble qu'un pareil procédé.
L'air est ignoble lorsqu'au premier aspect d'un homme qui se présente à nous, nous sommes tentés de le reléguer dans quelque condition abjecte de la société. (Lav.)
Les sentiments sont ignobles lorsqu'on remarque que ta vérité, la justice et la vertu y sont Massées, par la préférence accordée sur elles à tout autre objet. (Lav.)
Dans la conversation, le ton est ignoble, dans les écrits le style est ignoble lorsque les expressions, les comparaisons, les idées, sont empruntées d'objets vils et populaires. (Lav.)
Ce sont là des méditations dignes de l'homme, et dont aucune âme élevée ne descendra sans dégoût aux ignobles et vains débats de la place publique. (Nodier)

Je suis au désespoir quand on met en usage
Tous ces termes communs qui sentent le bourgeois
Et moi, lorsque j'entends cet ignoble langage,
J'ai l'oreille écorchée et je suis aux abois.

(Saint-Evremont)

Ignoble :
Qui a des mœurs, des manières, des sentiments, un air, un langage bas, vils, ignobles.
Homme ignoble. Personne ignoble. Jouer un personnage ignoble.

Ignoble : Par analogie
Réduit ignoble. Fréquenter des lieux ignobles.

Ignoble :
En peinture, Airs de tête ignobles.

Ignoble : Fauconnerie
Oiseaux de proie qu'on ne peut dresser aux exercices de la fauconnerie. Le roi des oiseaux, l'aigle, était par conséquent regardé comme un oiseau ignoble.

Filons ignobles : Minéralogie
Filons métalliques trop peu féconds en minerai pour mériter d'être exploités.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 194.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS