Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Général | I | Illustre

Illustre

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Adjectif des deux genres [Du latin illustris, célèbre]
Eclatant, célèbre, élevé au-dessus des autres par son mérite, par ses talents, sa naissance, etc.
Un homme illustre. Une famille illustre. Une race illustre.
Plutarque a écrit la vie des hommes illustres de la Grèce et de Rome. Cicéron a été le plus illustre des orateurs, et Virgile le plus illustre des poètes.
Aussi illustre par sa piété que par son origine. (Fléch.)
Pendant que ce grand roi la rendait la plus illustre de toutes les reines, vous la faisiez, monseigneur, la plus illustre de toutes les mères. (Fléch.)
L'illustre Josabet porte vers nous ses pas. (Racine)

La satire ne sert qu'à rendre un fat illustre ;
C'est une ombre au tableau qui lui donne du lustre.

(Boileau)

Je crains un bonheur dangereux :
S'il est beau d'être illustre, il est doux d'être heureux.

(Fr. de Neufchâteau)

Illustre :
S'applique aux choses.
C'est un des plus illustres monuments de l'antiquité. Illustre infortune. Faits illustres.
Le royaume le plus illustre qui fût jamais sons le soleil ; et devant Dieu et devant les hommes. (Bossuet)
Que ce soit donc là l'illustre défaut de Charles aussi bien que de César. (Bossuet)

Pardonnez à l'éclat d'une illustre fortune
Ce reste de fierté qui craint d'être importune.

(Racine)

Illustre :
S'emploie ordinairement en bonne part ; cependant, il se joint aussi avec des noms qui marquent des vices, des hommes trop connus, trop fameux, etc.
Scélérat illustre. Erostrate est un incendiaire illustre.
On trouve d'illustres scélérats, mais il ne fut jamais d'illustres avares. (Saint-Evrem)
Les rois, ces illustres ingrats. (Voltaire)
D'illustres attentats ont fait toute leur gloire. (Voltaire)

Ces biens, ces dignités et ces superbes tables,
Ne font que trop souvent d'illustres misérables.

(Thomas)

De pareilles erreurs
Ne produisent jamais que d'illustres malheurs

(La Fontaine)

Illustre : Histoire
Titre, honorifique que l'on donnait, chez les Romains, aux membres de la première des quatre classes privilégiées établies dans l'Empire à partir de Dioctétien. Les consuls, les patriciens, les préfets, les ministres du palais, les commandants généraux, étaient décorés du titre d'illustre. On distinguait parmi ces illustres différents degrés, comme on distingue en Espagne des grands de la première et de la seconde classe.

Homme illustre : Histoire
Titre que les rois de France ont pris jusqu'à Charlemagne inclusivement. C'était le titre qu'ils prenaient dans leurs chartes et celui qu'ils gardaient comme le plus distingué.

Illustre : Substantif
On désigne sous ce nom les membres de l'Académie.
Les quarante illustres.
On le dit également de quelqu'un qui excelle en quelque chose, notamment en quelque art.
Ce statuaire est un illustre. Ce peintre est un des illustres de l'époque.

Illustre :
Se dit aussi dans le style familier et moqueur.
C'est un illustre.

Synonymes comparés : Illustre / Fameux / Célèbre / Renommé :
Les mots illustre, fameux, célèbre, renommé, marquent la réputation ; mais ils ont tous leurs nuances particulières qui les distinguent.
Illustre fait non seulement connaître, mais encore estimer le sujet, et le place dans le grand. Les princes brillent pendant leur vie, mais ils ne sont illustres dans la postérité que par les monuments de grandeur, de sagesse et de bonté qu'ils laissent après eux. Voyez les autres mots.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 198.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS