Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Général | I | Imprégnation

Imprégnation

© France-Spiritualités™



Dom Antoine-Joseph Pernéty

      Il n'y aura point d'imprégnation, s'il n'y a point de conjonction, dit Morien, c'est-à-dire, que si l'on ne fait pas le mariage du mâle et la femelle, ou ce qui est la même chose, du fixe et du volatil, ils ne pourront agir l'un sur l'autre, et produire un troisième corps qui participera des deux. Cette imprégnation se fait dans le temps que le volatil et le fixe sont dans une dissolution entière, parce qu'alors ils se pénètrent per minima, et se confondent, pour ainsi dire, l'un dans l'autre, de manière qu'après avoir circulé, ils deviennent inséparables.

      On dit aussi imprégnation en Chymie, pour signifier la communication des propriétés d'un mixte faite à un autre de quelque manière qu'on la fasse. Par exemple, quand on donne au tartre la vertu émétique de l'antimoine ; ce qui le fait appeler Tartre stibié.  Dom Antoine-Joseph Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique, Edition de 1758 - Français modernisé par France-Spiritualités.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS