Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Général | I | Iniquité

Iniquité

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin in, privatif, et æquus, équitable, égal, juste ; changement de e en i, à cause de la juxtaposition]
Action contraire à la probité, à l'équité, à la justice, injustice excessive, criante, méchanceté.
Iniquité révoltante, monstrueuse. Un acte d'iniquité. Iniquité d'un juge, d'un jugement. Iniquité évidente d'un arrêt.
C'est le comble de l'iniquité. Commettre une inquité, des iniquités.
Tout jugement prononcé par passion est une iniquité, fût-il juste. (Boiste)
Cette éloquence pathétique, en faisant horreur à ses juges de l'iniquité qu'ils allaient commettre, leur aurait épargné un crime irrémissible et un opprobre ineffaçable. (Marmont.)
C'est là qu'on s'instruit par quelques iniquités secrètes le puissant et le riche arrachent un reste de pain noir à l'opprimé, qu'ils feignent de plaindre en public. (Jean-Jacques Rousseau)

Iniquité :
Corruption de mœurs, débordement des vices. Péché.
Il était venu tout exprès de Paris pour consommer son iniquité. (Voltaire)
Il ne se laissa point ébranler par l'iniquité du temps. (Barth.)
Si j'avais tourné les regards de mon cœur vers l'iniquité, le Seigneur ne m'aurait pas exaucé. (La Harpe)
L'homme fut donc laissé à lui-même ; ses inclinations se corrompirent, ses débordements allèrent à l'excès, et l'iniquité couvrit toute la surface de la terre. (Bossuet)
Il y avait une âme pure des iniquités des siècles (Bossuet)
Les hommes, comme enfants d'Adam, portent l'iniquité de leur premier père. (Bossuet)
La passion de Jésus-Christ fut l'œuvre de l'iniquité. (Le P. Gobinet)
Boire l'iniquité, s'abreuver à la coupe de l'iniquité. (Saint Jean)

Iniquité :
C'est un homme rempli d'iniquité. Il a comblé la mesure de ses iniquités. Enfant de l'iniquité.
Jésus-Christ a porté nos iniquités, a lavé nos iniquités, s'est chargé de nos iniquités.
Seigneur, remettez-nous nos iniquités.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 241.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS