Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Général | L | Labyrinthe

Labyrinthe

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [De l'égyptien Labari et thi, ville ou monument de Labari, un des rois d'Egypte]
Nom qu'on donna d'abord chez les anciens à des salles et à des galeries souterraines à ramifications innombrables, et plus tard à des édifices à l'aide desquels on voulut les imiter. L'antiquité en nomme cinq, deux en Egypte, le labyrinthe de Mendès, dans l'île du Lac Mœris, le labyrinthe des Douze, parce qu'il fut construit vers 600, par les douze seigneurs qui se partageaient alors l'Egypte ; le labyrinthe de Crète, près de Gnosse, construit dans des carrières et destiné à la sépulture des rois ; la Fable l'attribuait à Dédale et y plaçait le Minotaure ; le labyrinthe de Lemnos, qui semble avoit été une grotte à stalactites, asile mystérieux du culte des Cabires, et enfin le labyrinthe de Clusium, que l'on attribuait à Porsenna, et qui dut être un de ces hypogées étrusques dont on a découvert un si grand nombre de nos jours. Ces labyrinthes sont détruits. On voit encore quelques ruines du labyrinthe de Mendès.
Labyrinthe immense, vaste, frais, ingénieux, tortueux, mystérieux. Les détours d'un labyrinthe. Les circuits d'un labyrinthe. Les profondeurs d'un labyrinthe. Les sentiers incertains d'un labyrinthe.

Minos veut que dans l'ombre un vaste labyrinthe,
Prison du monstre affreux le cache en son enceinte.

(Desaintange)

Et dans les profondeurs d'un vaste labyrinthe
D'un pas ferme et rapide ils s'enferment sans crainte.

(Baour-Lormian)

Labyrinthe de carrière :
Confusion qui s'établit entre les conduits nombreux d'une carrière qui a été exploitée. Il y en a ainsi dans le voisinage des grandes villes.

Labyrinthe de jardin : Horticulture
Disposition d'allées, de plantations ou de massifs, qu'on pratique dans les grands parcs, avec des percées et des issues tellement semblables, que, lorsqu'on y est engagé, il est possible d'y faire beaucoup de chemin avant d'en trouver la sortie.
Le labyrinthe de Versailles. On a fait dans ce jardin un beau labyrinthe.
Un labyrinthe doit être un peu grand, afin que la vue ne puisse point percer à travers les petits carrés de bois, ce qui ôterait l'agrément. (Encyclopédie)

De ses jardins, odorant labyrinthe,
La fée alors gagna la vaste enceinte.

(Millevoye)

Labyrinthe de pavé :
Espèce de compartiment de pavé, formé de plates-bandes qui se coupent en divers sens, et offrent, selon le caprice qui a présidé à ce dessin, une multitude de tours et de détours.

Labyrinthe : Anatomie
Ensemble de diverses parties qui forment l'oreille interne.
Le labyrinthe est placé entre le tympan et le conduit auditif interne. (J. Cloquet)
Le labyrinthe est composé de plusieurs cavités qui communiquent ensemble sur un os sec, et connu sous le snoms de vestibule, limaçon et canaux semi-circulaires. (J. Cloquet)

Labyrinthe : Architecture
Dans l'ornement, petits carreaux alternatifs formés de lignes croisées et embarrassées, qu'on trouve fréquemment sur les vases grecs peints, et aussi sur les bords des draperies des figures qui y sont tracées. Il ne faut pas confondre ces entrelacs avec ceux qu'on appelle méandres.

Labyrinthe : Architecture
Compartiments de parements formés par des plates-bandes en marbre et de couleurs différentes qui par leurs circonvolutions imitent le plan d'un labyrinthe.

Labyrinthe : Botanique
Nom vulgaire de plusieurs espèces de champignons dont la partie inférieure es alvéolée irrégulièrement, de manière à former une espèce de labyrinthe.
Le labyrinthe-chapeau. Le labyrinthe-roche.

Labyrinthe : Conchyliculture
Coquille univalve du genre cadran.

Labyrinthe : Figuré
Embarras extrême, grande complication d'affaires embrouillées.
Il est engagé dans un labyrinthe. Le labyrinthe de la chicane. Etre dans un grand labyrinthe d'affaires. Sortir d'un labyrinthe fâcheux. Se livrer, se démêler d'un labyrinthe. Se jeter dans un labyrinthe.
Je vous avoue que c'est un de mes plaisirs de me promener toute seule. On trouve quelques labyrinthes de pensées dont on a peine à sortir, mais enfin on a la liberté de penser à ce qu'on veut. (Mme de Sévigné)
Elle se trouva elle-même embarrassées dans un labyrinthe de difficultés insurmontables. (Voltaire)
Le cœur humain est un labyrinthe dont il n'est pas aisé de démêler les tours et les détours. (Voltaire)
La vivacité, le caprice, l'envie de déplaire et de s'amuser, l'ont encouragée dans le labyrinthe d'une société bruyante et frivole. (Demoustier)
Le palais de la justice est un vaste dédale, et ses avenues sont quelquefois de tortueux labyrinthes. (Noël)

Cet Archambaut dont l'œil rapide et sûr
Perce des fois le labyrinthe obscur.

(Millevoye)

J'ai durant sept hivers, jouet d'un sort barbare,
Fatigué de Thémis le labyrinthe avare.

(Le Brun)

Dans un labyrinthe ici-bas,
L'homme est toujours réduit à vivre,
Mais cet aveugle ne sait pas
Quel est le chemin qu'il faut suivre.

(Chazet)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 320.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS