Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Général | M | Magnétisme

Magnétisme

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du grec ; en latin magnes, aimant] Physique
Propriété que possède l'aimant d'attirer le fer, et ensemble des phénomènes qui en résultent.

Magnétisme terrestre :
La grande action que semble exercer la terre elle-même sur l'aiguille aimantée. On considère la terre comme un grand aimant qui a ses pôles opposés, de sorte que l'extrémité d'une aiguille aimantée qui se dirige vers le nord ou le pôle boréal en est le pôle dissemblable ou son pôle austral, tandis que le pôle boréal de l'aiguille est attiré par le pôle sud ou austral de la terre.

Magnétisme animal, ou absol. magnétisme :
Influence réciproque qui s'opère parfois entre des individus, d'après une harmonie de rapports, soit par la volonté ou l'imagination, soit par la sensibilité physique, et dont les principaux phénomènes sont la somnolence, le sommeil, le somnambulisme et un état convulsif.
L'aimant est aussi susceptible du magnétisme animal, et même de la vertu opposée, sans qu'on le remarque dans son action ordinaire sur le fer et l'aiguille ; preuve que le principe du magnétisme animal diffère essentiellement de celui du minéral. (Virey)

Au nom du magnétisme, une foule en extase,
Pour Mesmer, pour Délon, hurlait avec emphase ;
Leur index, tout-puissant, dans ses inflexions,
Formait l'enthousiasme et les convulsions.


Magnétisme :
Procédés par lesquels on fait naître les phénomènes ci-dessus énoncés.
Croire au magnétisme. Attaquer le magnétisme. Etre ennemi, partisan du magnétisme.
Par le magnétisme, ou tout autre enchantement, il s'établit, en effet, une grande amitié, un attachement sympathique entre l'agent et le patient, ou cette sorte de relation instinctive par laquelle nous sommes portés vers des personnes plutôt que vers d'autres, comme il y a des antipathies spontanées, au contraire, qui seront de l'antimagnétisme. (Virey)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 417.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS