Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Linguistique, Littérature & Poésie | S | Syllogisme

Syllogisme

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du grec raisonnement ; fait de avec et penser, réfléchir] Logique
Argument composé de trois propositions, à savoir : la majeure, ma mineure, et la conséquence qui se déduit nécessairement des deux autres. Le syllogisme est la forme réelle de la démonstration logique. Son but est de dégager i,e proposition douteuse ou controversée d'une proposition plus générale tenue pour certaine. En voici un exemple.
Un assassin mérite la mort. – Or, Milon est un assassin. – Donc Milon mérite la mort.
La majeure et la mineure s'appellent prémisses.
Formuler les règles du syllogisme. Faire un syllogisme. Conséquence du syllogisme.
Si vous vous traînez dans les quatre points du syllogisme, vous devenez lourd. (Cormen)
Nous tracerons pour les femmes quelques pages de l'histoire de la sagesse humaine ; puis, abandonnant ces routes arides que les philosophes hérissent à plaisir d'abstractions et de syllogismes, nous entrerons dans une route nouvelle où la nature elle-même doit nous servir de guide, où tout est facile, où tout est beau. (A. Martin)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 1412.


Un lien vers cette page se trouve dans les pages suivantes :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS