Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Linguistique, Littérature & Poésie | Allégorie

Allégorie

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du grec autre et discours] Littérature
Fiction qui consiste à présenter un objet à l'esprit, de manière à lui en désigner une autre.
L'allégorie parle à l'esprit dans les ouvrages de l'esprit ; elle parle aux yeux dans les œuvres de l'art. (Lebrun)
Le mystère facile à pénétrer que l'allégorie répand sur un discours, lui donne souvent beaucoup de charme. (Lebrun)
L'allégorie est l'ornement du langage. (Del.)
Est-il une allégorie plus parfaite que celle qui place un papillon sur une tombe ? (Lebrun)
Tout ce que nous savons de la mythologie paraît rouler sur des allégories poétiques au ciel et aux astres qui le peuplent. (Bailly)
On connaît l'ingénieuse allégorie de Platon, qui dit qu'au commencement des siècles, l'épouse et l'époux venaient ensemble au monde, et ne constituaient qu'une seule créature animée. (Alib.)

Allégorie : Epithètes
Allégorie juste, transparente, claire, recherchée, soutenue, suivie, aimable, heureuse, ingénieuse, flatteuse, riante, riche, vive, froide, sèche.

Allégorie : Périphrases
Le voile de l'allégorie. Le masque de l'allégorie.

Allégorie : Rhétorique
Sorte de métaphore prolongée. La métaphore porte sur un mot, sur une phrase, l'allégorie peut traiter longuement un sujet en multipliant les images ; un poème tout entier peut n'être qu'une allégorie. Les anciens excellaient dans ce genre.
Le flambeau, les ailes, le bandeau de Cupidon, expriment parfaitement les transports, la légèreté, l'imprévoyance de l'amour.
La ceinture de Vénus n'est que la description de ce que peut éprouver ou faire éprouver une femme.

Et rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L'espace d'un matin
,
a dit Malherbe, en parlant par allégorie de la mort prématurée d'une jeune et charmante fille.

L'allégorie habite un palais diaphane. (Lemercier)
Ce qui veut dire que pour être bonne une allégorie doit être facile et juste.

Allégorie :
Se dit aussi d'un ouvrage dont le fond est cette espèce de fiction où l'on représente un objet pour donner l'idée d'un autre.
Les allégories de Jean-Baptiste Rousseau. L'apologue et la parabole sont des espèces d'allégories.

Allégorie :
Synonyme d'allusion.
Faire allégorie à un événement.
Il fait dans la préface une allégorie de son livre à celui de l'Apocalypse. (Pascal)
Quand il fallait venir aux histoires impures des dieux du paganisme, toute la religion se tournait en allégories, etc. Allégories froides et forcées. (Bossuet)
La comédie de la Princesse d'Elide fut un des plus agréables ornements de ces jeux, par une infinité d'allégories fines sur les mœurs du temps. (Voltaire)

Allégorie : Théologie
Nom donné par les interprètes de l'Ecriture sainte à certaines expressions ou à certains faits qui, outre le sens propre et littéral, peuvent avoir une signification figurative, et recevoir une application détournée par suite de rapprochements entre des idées analogues.
Saint Matthieu a pris dans un sens allégorique au moins vingt passages de l'Ancien Testament, et saint Paul a tourné en allégories morales la loi qui défendait de museler le bœuf triturant le grain, celle qui prohibait le pain levé pour la pâque, etc. (L'abbé Barth.)

Allégorie : Beaux-arts
Figure ou composition employée par le peintre ou le sculpteur pour exprimer une idée abstraite, ou spiritualiser certains actes de la vie humaine qui, par ce mode de représentation, agissent avec plus de puissance et d'énergie sur l'âme ou l'esprit du spectateur.
C'est sous l'influence de l'allégorie que Prudhon conçu et exécuta La Justice et la vengeance poursuivant le crime, et Vigneron son Convoi du pauvre. (Gonault)
Rien de plus admirable que les allégories inventées par les artistes religieux des XIème, XIIème et XIVème siècles ; allégories traduites depuis le portail de la cathédrale catholique jusqu'à la verrière encadrée dans l'ogive de ses fenêtres, par des milliers de figures aux formes naïvement belles, sveltes, élégantes, supportées par les monstrueuses figures des vices qu'elles écrasent. (Gonault)

Allégorie : Iconologie
Gracieuse femme enveloppée dans un voile de gaze.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 131.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS