Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Linguistique, Littérature & Poésie | Epigramme

Epigramme

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du grec sur et j'écris] Philologie
Petite pièce de poésie sur un sujet quelconque, et présentant une pensée délicate, intéressante, exprimée avec grâce et précision.

Epigramme :
Chez les anciens, et même autrefois chez les modernes, l'épigramme, comme le prouve l'étymologie du mot, n'était le plus souvent qu'une simple inscription.

Epigramme :
Cependant, depuis le XVIème siècle, une opinion assez générale a restreint l'épigramme à n'être guère que satirique. Une pensée plaisante ou maligne en fait alors le fond, et elle se termine ordinairement par un bon mot ou par un trait piquant.

Epigramme :
Epigramme était primitivement du genre masculin.
Il y a un épigramme dans Martial, qui est des bons. (Montaigne)
Plus tard on l'a considéré comme étant des deux genres, et Boileau même l'a fait du masculin :

L'épigramme plus libre, en son cours plus borné,
N'est souvent qu'un bon mot de deux rimes orné.


Aujourd'hui le genre féminin est seul admis.
Une bonne épigramme. Une épigramme spirituelle. Une épigramme bien tournée. Une épigramme pleine de sel. Une épigramme sanglante.
Aiguiser une épigramme. Décocher une épigramme. Se venger par une épigramme.
Que pour lui l'épigramme aiguise tous ses traits. (Boileau)
Martial, chez les Latins, a aiguisé l'épigramme beaucoup plus que les Grecs. (La Harpe)
Les épigrammes qui ne roulent que sur des obscénités sont méprisées des honnêtes gens. (Voltaire)

Epigramme à la grecque :
Se dit par dérision d'une épigramme fade et sans sel.

Epigramme : Par extension
Mot ou trait qui, dans la conversation ou dans un écrit, présente une critique vive, une raillerie mordante.
Conversation toute en épigrammes. Ecrit dont chaque phrase est une épigramme. Compliment qui a tout l'air d'une épigramme. Ne pas s'épargner les épigrammes.
Le jeu commence à passer à l'épigramme. (Duguerle)

Epigramme : Figuré
La vie est une épigramme dont la mort est la pointe. (Castel)

Epigramme d'agneau : Art culinaire
Ragoût au blanc dans lequel on fait entrer quelque partie intérieure de l'animal.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 1155.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS