Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Marine | G | Galère

Galère

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin galea, casque]
Ancien bâtiment de la Méditerranée, long, ras d'eau, de peu de calaison, naviguant à la voile et à la rame. Les galères portaient deux simples mâts, courts, surmontés d'une cage ou corbis qui fut l'origine de la gabie ou de la hune. Ces navires étaient très dangereux par le mauvais temps. Comme ils n'avaient point de tillac, un coup de mer les emplissait d'eau, noyait les rameurs et les rendait innavigables.
Bâtir une galère. Construire une galère. Equiper, armer une galère. Le corps, la poupe, la proue d'une galère. L'éperon d'une galère. Le coursier, le chiourme d'une galère. Les forçats d'une galère. Le comite d'une galère. La galère capitane. Le général des galères. Chef d'escadre des galères. Monter, commander une galère. Combat de galères. Couler à fond une galère. Galère à trois rangs de rames. Galères antiques. Les galères du moyen-âge. Galère grecque, romaine, carthaginoise. Galère vénitienne, turque, génoise, napolitaine. Petite, grande galère. Galère gigantesque.
C'est à l'époque de la guerre de Troie qu'il faut s'arrêter pour chercher l'origine de la galère. (Lecomte)
C'est à l'occasion des guerres maritimes entre les Grecs, les Romains et les Carthaginois, que les galères commencent à recevoir des modifications et des développements plus appropriés aux combats de mer. (Lecomte)
Il se jeta dans une galère avec ses compagnons pour aller sur le rivage de la Propontide chercher Cunégonde. (Voltaire)

Galère :
Punition des criminels condamnés à ramer sur les galères ; dans cette acception, il ne s'emploie qu'au pluriel.
Cet homme est condamné aux galères à perpétuité. Il s'est échappé des galères.
L'Assemblée constituante remplaça les galères par les travaux publics, et le Code pénal de l'Empire inscrivit les travaux forcés avec marque et flétrissure. Cette marque ignominieuse subsista jusqu'en 1832, date à laquelle elle fut supprimée.

Tenir galère:
Se dit dans l'ordre de Malte pour Armer une galère à ses frais.

Vogue la galère ! : Proverbial et figuré
Arrive ce qui pourra.

C'est une vraie galère : Proverbial et figuré
Se dit d'un lieu, d'un état où l'on a beaucoup à souffrir, à travailler.

Mais que diable allait-il faire dans cette galère ? :
Exclamation que Molière fait répéter sans cesse à un avare à qui son valet demande de l'argent pour racheter son fils, pris par les Turcs sur une galère, et qui est devenue proverbiale, pour dire Mais que diable allait-il faire là ?

Galère :
En Espagne, espèce de chariot dans lequel on voyage.
Aller en galère. Bonne galère. Galère à huit mules.

Galère : Technique
Gros rabot de menuisier ou de facteur d'orgues.

Galère : Technique
Fourneau de distillateur dans lequel on traite les eaux-fortes.

Galère : Technique
Grand râteau ou espèce de herse que les jardiniers traînent derrière eux pur ratisser les allées d'un jardin.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 6.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS