Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Politique, Gouvernement & Société | C | Compagnonnage

Compagnonnage

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du latin cum, avec, et panis, pain]
Autrefois, temps pendant lequel on était compagnon dans un métier avant de pouvoir travailler pour son compte.

Compagnonnage :
Sous le régime des maîtrises et jurandes, second degré du noviciat pour arriver à la maîtrise.

Compagnonnage :
Aujourd'hui, réunion des compagnons, des ouvriers du même métier en associations.
Interdire le compagnonnage.

Compagnonnage :
Exercice libre d'un métier en qualité d'ouvrier travaillant pour autrui moyennant un salaire convenu.
Le compagnonnage, dit-on, est une institution éminemment libréale, en ce sens qu'il réunit par un lien commun les ouvriers de différents corps d'états ordinairement divisés par une haine furieuse, et que la force de l'habitude et d'un préjugé brutal était parvenue à rendre en quelque sorte instinctive. (De Moléon)
De même que la maçonnerie, le compagnonnage possède aussi comme symbole certains instruments d'architecture, tels que le compas, la règle, les ciseaux, le marteau et plusieurs autres encore. (De Moléon)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 707.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS