Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Politique, Gouvernement & Société | S | Sauf-conduit

Sauf-conduit

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin
Permission donnée par l'autorité publique d'aller, de séjourner, et de s'en retourner librement, sans crainte d'être arrêté.
Accorder un sauf-conduit. Demander un sauf-conduit. Violer un sauf-conduit. Etre protégé par un sauf-conduit.

Sauf-conduit :
Acte qui contient cette permission.
Dès le lendemain matin, je reçus mon sauf-conduit bien signé et magnifiquement cacheté. (Brillat-Savarin)

Sauf-conduit :
Sauve-garde temporaire que les magistrats accordent, en certain cas, aux débiteurs exposés à la contrainte par corps.
Demander un sauf-conduit à un tribunal. Sauf-conduit accordé par le président à un failli.
Il est venu à l'audience avec un sauf-conduit dans sa poche. Ses créanciers ont violé le sauf-conduit et l'ont fait arrêter.
J'allais à Dôle pour obtenir un sauf-conduit qui devait m'empêcher d'aller en prison et probablement ensuite à l'échafaud. (Brillat-Savarin)

Sauf-conduit :
Permission qu'en temps de guerre un général accorde à un ennemi de passer librement et en sûreté, sur le terrain qu'occupe son armée.

Sauf-conduit : Figuré
L'innocence n'est pas toujours le meilleur sauf-conduit.
Porter son sauf-conduit sur le front. (Est. Pasq.)

Sauf-conduit :
L'Académie écrit au pluriel : des sauf-conduits ; mais nous pensons qu'il vaut mieux écrire, avec la plupart des grammairiens et des lexicographes, des saufs-conduits.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 1273.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS