Vous êtes ici : Dictionnaire fs | Politique, Gouvernement & Société | S | Sédition

Sédition

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin seditio, formé de se, marquant séparation, et de itio, action d'aller]
Emeute populaire, révolte, soulèvement contre la puissance établie.
Grande, furieuse, violente sédition. Durant la sédition. Une sédition qui éclate.
Emouvoir, exciter, allumer, fomenter, entretenir une sédition. Apaiser, étendre la sédition.
Etouffer une sédition. Les auteurs de la sédition. Les résultats les effets de la sédition. Chef de la sédition.
Le désespoir porta les peuples à la sédition, et la sédition rendit cruel le gouvernement. (Rayn.)
L'anarchie avait rendu les peuples enclins à la sédition. (Rayn.)
On avait déjà essayé quelques séditions en Russie. (Voltaire)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 1295.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte DICTIONNAIRE
FS