Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Articles & Interviews | Le Symbolisme du Temple article d'Oswald Wirth (février 1934)

Le Symbolisme du Temple

article d'Oswald Wirth (février 1934)
© France-Spiritualités™



Cet article a paru originellement dans le N°181 de la revue Le Symbolisme (février 1934). Il a été ressaisi et corrigé par France-Spiritualités.

      De divers côtés, des éclaircissements nous sont demandés concernant la notion de Temple, tant au point de vue architectural que bibliographique. N'importe quelle encyclopédie peut mieux répondre que nous d'une manière générale. Nous nous bornerons donc ici à notre spécialité, qui est le symbolisme.

      Par Temple, il faut entendre un édifice sacré à l'intérieur duquel s'accomplissent des mystères auxquels les profanes ne sont pas admis. Profane dérive, en effet, de pro fanum, devant le Temple. Le profane est celui qui reste à l'extérieur ou dans les parvis et ne pénètre pas avec les initiés, dans l'intérieur Réservé, où les mystères s'accomplissent.

      Les Mystères sont originairement des actions sacrées qui ne sont efficaces qu'à la condition d'être à l'abri de toute profanation. Un profane surprenant les mystères était jadis mis à mort, de même l'initié qui profanait les mystères en les divulguant. La loi civile athénienne était inexorable au myste d'Eleusis violant son serment d'initié.

      Les initiés modernes continuent à se réunir dans des Temples, afin d'y accomplir leurs mystères traditionnels, mais ceux-ci se sont humanisés : les dieux n'y ont plus la même part et la profanation n'est plus prise au tragique.

      Il y aurait cependant un immense avantage à ne travailler qu'entre ouvriers compétents, entre initiés réellement initiés. C'est alors que le temple ne serait plus fictif et que les mystères cesseraient de se traduire en simagrées.

      En Maçonnerie, il devrait d'ailleurs être entendu que le Temple ne préexiste pas : ce sont les Maçons qui le construisent, à la fois collectivement (Temple humanitaire) et individuellement (Personnalité humaine, Pierre cubique, dite philosophale en Hermétisme).

      Nous voici en présence du Temple vivant, dont les édifices morts ne sont que les symboles. En ce Temple vivant, qui a son image en chacun de nous, s'accomplissent les vrais Mystères, autrement dit ceux de la Vie.

      Sachons nous transformer en Temple et nous préserver de toute profanation, afin que les Mystères qui s'accomplissent en nous soient ceux du véritable Art Royal !

Oswald Wirth




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE