Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Hermès, ou le sanctuaire de Memphis | Anciens mystères maç:. de Memphis

Hermès, ou le sanctuaire de Memphis

Jacques-Etienne Marconis de Nègre
© France-Spiritualités™






ANCIENS MYSTÈRES MAÇ:. DE MEMPHIS


      Les mystères étaient divisés en deux classes, les petits et les grands.

      Les petits mystères avaient pour objet d'instruire les initiés dans les sciences humaines ; la doctrine sacrée était réservée aux derniers degrés de l'initiation ; c'est ce qu'on appelait la grande manifestation de la lumière.

      Entre la connaissance des sciences humaines et celle de la doctrine sacrée, il y avait des degrés symboliques à parcourir.

      Tous les mystères roulaient sur trois points principaux : la morale, les sciences exactes et la doctrine sacrée.

      Du premier objet, on passait au deuxième sans intermédiaire ; mais arrivé à ce second degré de l'initiation, il fallait de longues préparations qui faisaient l'objet de trois autres degrés symboliques : le premier terminait et complétait les petits mystères, les deux autres ouvraient les grands.

      Ce n'était qu'au premier degré symbolique, le troisième de l'initiation, que les fables étaient exposées, et en suivant les deux autres degrés, on s'exerçait à pénétrer le sens de ces fables, et l'on devenait digne de la grande manifestation de la lumière.

      La division générale comprenait les préparations, les voyages et les symboles, l'autopsie. Les préparations se divisaient en deux classes ; la première avait pour titre symbolique le mot SAGESSE, et pour objet la MORALE; les initiés s'appelaient THALMÉDIMITES ou disciples. La seconde avait pour titre symbolique le mot FORCE, et pour objet les SCIENCES HUMAINES ; les initiés de ce second degré s'appelaient HÉMÉRIMITES ou associés.

      Les voyages et les symboles se divisaient en trois classes : dans la première, appelée les OBSÈQUES, les initiés portaient le nom de MOURÉHÉMITES. Dans la seconde, appelée la VENGEANCE, ils prenaient celui de BHÉRIMITES ; et dans la troisième, nommée l'AFFRANCHISSEMENT, celui de NESCHÉRITES.

      L'autopsie était le grand complément de l'initiation, le couronnement de l'édifice, la clé de la voûte.


PETITS MYSTÈRES

1er degréThalmédimitesSagessePréparation
2ème degré HébérimitesForce
3ème degré MouréhémitesObsèques


GRANDS MYSTÈRES

4ème degré Bhérimites Vengeance Voyages
et
Symboles
5ème degré Neschérites Affranchissement
6ème degré Grands initiésautopsie


      L'initiation consistait dans le dogme du MONOTHÉISME, qu'on déclarait aux grands initiés ; c'est-à-dire qu'il n'y avait qu'un seul Dieu.

      Le dogme des peines et des récompenses dans une autre vie était professé dans les petits mystères.

      Le Panthéisme a été la religion de l'antiquité ; le mot "Panthéisme" vient de deux mots grecs, dont l'un signifie "tout" et l'autre "Dieu", c'est-à-dire Dieu est tout.

      L'Hiérophante présidait aux mystères, il représentait le sublime Architecte des mondes, DIEU.

      Les mystères du rit maç:. de Memphis, qui, dans les temps primitifs, ne comprenait que sept degrés, compte aujourd'hui 92:. degrés ; mais, dans l'état actuel de nos mœurs, il est impossible que les rits maç:. soient constitués de telle façon que tous leurs membres sans exception puissent avoir une connaissance complète des secrets maç:. tels qu'ils devraient leur être révélés au septième degré ; il faudrait pour cela rétablir le noviciat, mettre pour le passage d'un degré à un autre les mêmes délais et les mêmes précautions que dans les anciens mystères : l'état social actuel s'oppose à cette marche régulière et seule rationnelle, la Maçonnerie a donc dû se réfugier dans des grades supérieurs.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE