Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Instructions des sept degrés du Rit français

Instructions des sept degrés du Rit français

© France-Spiritualités™



Ces instruction sont tirées du Dictionnaire maçonnique, ou Recueil d'esquisses de toutes les parties de l'édifice connu sous le nom de Maçonnerie, de Charles-François-Nicolas Quentin (pp. 174-177).
A noter que le Rit français est presque exclusivement pratiqué en France et dans les pays d'influence française. On le trouve notamment au Grand Orient de France, à la Loge Nationale Française, à la Grande Loge Nationale de France, et dans des obédiences plus récentes telles que la Grande Loge Unie de France (G.L.U.F.), une scission du G.O. Il est bien évident que ce Rite a subi des modifications au fil du temps et se retrouve rarement sous la même exacte forme dans les diverses Loges qui le pratiquent – a fortiori lorsque celles-ci sont mixtes.

Menu Franc-Maçonnerie  l  Objets et décors maçonniques
             Livres neufs sur la Franc-Maçonnerie  l  Livres d'occasion sur la Franc-Maçonnerie

INST:. DU CHEVALIER D'OR:. - 6° DEGRÉ OU 3° ORDRE

      Demande : Etes-vous Chevalier ?

      Réponse :
J'en ai reçu le caractère.

      D. : Faites-vous mieux connaître.
      R. :
Commencez, et je finirai.

      D. : J:.

      R. :
B:.

      D. : Comment êtes-vous parvenu à ce grade ?

      R. :
Par l'humilité et la patience.

      D. : A qui vous êtes-vous adressé ?
      R. :
A celui de qui dépendait notre délivrance.

      D. : Vous a-t-il accordé votre demande ?
      R. :
Après m'avoir éprouvé, il m'a rendu la liberté et à tous les FF:., et m'a honoré du titre de Chevalier d'Or:.

      D. : Qu'avez-vous fait après avoir obtenu votre liberté ?

      R. :
Je me suis rendu dans ma patrie pour y joindre le reste de mes FF:.

      D. : Où vous ont-ils reçu ?
      R. :
Dans un conseil assemblé sur les débris du T:.

      D. : Comment le conseil était-il éclairé ?

      R. :
Par dix groupes de sept LL:.

      D. : Que signifiaient-ils ?
      R. :
Le temps de la captivité.

      D. : Quel était votre ouvrage ?

      R. :
Travailler à réédifier le T:. du G:. A:.

      D. : Comment y avez-vous travaillé ?
      R. :
Le glaive d'une main, et la truelle de l'autre.

      D. : Sur quel plan fut reconstruit le T:. ?

      R. :
Sur le plan du T:. détruit.

      D. : Où furent pris les matériaux ?

      R. :
Les pierres furent tirées des carrières de Tyr, et les bois des forêts du Liban, parce qu'il fallait qu'il fût

      en tout semblable au premier.

      D. : Quelle application doit-on faire de ceci ?

      R. :
Que la M:. doit être une et ne peut souffrir de changements sans altération.

      D. : Quelle forme avaient les chaînes des captifs ?

      R. :
Elles étaient triangulaires.

      D. : Pourquoi ?
      R. :
Les vainqueurs connaissant le respect qu'ils avaient pour le Delta, en donnèrent la forme aux chaînes

      pour les mortifier davantage.

      D. : Que signifient les mots de reconnaissance ?

      R. :
Le nom de la classe de ceux qui travaillent à la réédification.

      D. : Pourquoi avons-nous adopté la couleur vert d'eau ?

      R. :
En mémoire de l'événement, par reconnaissance, et dans l'espoir du rétablissement.

      D. : Dans quel état avez-vous trouvé les MM:. en arrivant sur les débris du T:. ?

      R. :
Dans le deuil et l'abattement, état de toute L:. livrée à la confusion et au désordre.

      D. : Que signifient les colonnes renversées, les instruments et les meubles déplacés ?

      R. :
Que toute L:. composée de FF:. indiscrets et vicieux perd l'harmonie qui en fait le principal ornement et

      ne peut tarder de se détruire.

      D. : Que signifient les obstacles rencontrés au passage du P:. ?

      R. :
Le désir ardent que tout bon M:. doit avoir de s'instruire, et les difficultés qu'il doit s'efforcer de vaincre

      pour parvenir à la découverte de la vérité.

      D. : Que signifie la résistance que firent les nouveaux constructeurs contre leurs ennemis pendant le temps

      de la réédification ?

      R. :
Les soins avec lesquels tout M:. doit s'opposer à l'introduction des vices et des abus.

      D. : Quel art professez-vous ?

      R. :
La M:.

      D. : Quels édifices bâtissez-vous ?

      R. :
Des T:. et des Tab:.

      D. : Où les construisez-vous ?
      R. :
Faute de terrain, nous les construisons dans le cœur.

      D. : Quel âge avez-vous ?
      R. :
Dix semaines d'années.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE