Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie | Divisions de la cérémonie

Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie

Charles Webster Leabeater
© France-Spiritualités™






CHAPITRE VI – INITIATION
Divisions de la cérémonie

Passons maintenant à la cérémonie par laquelle le candidat est admis dans la Franc-Maçonnerie, cérémonie habituellement appelée son initiation. Disons tout de suite que cette cérémonie n'est pas une simple formalité, car d'abord elle produit des effets intérieurs réels et, en second lieu, elle présente de nombreux et très précieux symboles, dont la compréhension et l'application joueront dorénavant un grand rôle dans la vie du candidat.

      Comme je l'ai dit plus haut, l'un des buts principaux de la Franc-Maçonnerie est de préparer ses membres au travail qu'ils doivent accomplir dans le monde et, par conséquent, de cultiver en eux les qualités nécessitées par ce travail. Les divers degrés en Maçonnerie sont tous des stades dans cette formation. A chaque étape, une certaine éducation particulière est donnée ; en outre, des pouvoirs définis y sont conférés. Il est à craindre que dans l'ignorance de ces faits, beaucoup de Maçons fassent peu de progrès véritables, car si les développements amorcés dans chaque degré par la cérémonie de l'admission ne sont pas bien compris et mis en pratique par le candidat, il n'est pas vraiment prêt à passer à un stade plus élevé, ni à profiter des possibilités que lui ouvre ce dernier.

      En considérant cette cérémonie de l'initiation au stade d'App:., nous ferons bien de l'envisager sous trois aspects ou à trois points de vue : c'est une impressionnante cérémonie de réception ; c'est une préparation, comportant les indications nécessaires à la vie que l'homme doit mener et au travail qu'il doit faire tant qu'il appartiendra au degré auquel il est admis ; elle présente sous une forme symbolique puissante et efficace les enseignements que ce degré, entre autres buts, est destiné à lui inculquer. Quand nous étudierons la cérémonie en détail, nous constaterons, je crois, que tous les incidents peuvent se ramener à l'un ou à l'autre de ces trois points de vue.

      Si nous envisageons le rituel comme une cérémonie d'admission dans l'Ordre, il semble naturel de la diviser en trois parties. Le point central de la cérémonie, notre effort suprême est la réception dans l'Ordre ; c'est le point où s'ouvre un certain centre ou chakra, où est accordée une certaine puissance potentielle. Tout ce qui précède, dans la cérémonie, est une sorte de préparation ; tout ce qui suit est comme une explication de ce qui a été fait, ou comme une exhortation concernant la meilleure manière de développer et d'employer la puissance reçue. D'un bout à l'autre, de la cérémonie tout est arrangé pour que le candidat puisse bénéficier le plus possible des forces qui se répandent. Tel est l'objet principal de la très curieuse préparation, toujours exigée par la Franc-Maçonnerie, avant même que le candidat ne soit autorisé à pénétrer dans la Loge.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE