Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie | Entrée dans la Loge

Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie

Charles Webster Leabeater
© France-Spiritualités™






CHAPITRE VIII – LE TROISIÈME DEGRÉ
Entrée dans la Loge

A son entrée dans la Loge, on le reçoit sur les pointes du C:. ; elles lui communiquent pour la première fois cette atmosphère supérieure, cette nouvelle influence caractérisant le degré de M:. Maç:. L'élévation de la Loge à un degré supérieur change les vibrations dominantes, non seulement celles de la Loge dans son ensemble, mais encore celles de chacun des FF:. présents. Voilà pourquoi il est nécessaire qu'un F:. qui n'a pas assisté à l'ouverture de la Loge dans un degré supérieur – par exemple le candidat qui attend le passage au deuxième degré ou l'élévation au troisième – ait besoin d'un mot de passe spécial ou formule de pouvoir, destinés à modifier rapidement ses vibrations, comme la cérémonie d'ouverture l'avait fait plus graduellement pour celles de ses FF:. Dans l'Att:. conduisant du deuxième au troisième degré est montrée la nécessité de pousser plus loin l'empire sur soi-même et d'arriver dans une certaine mesure à dominer l'étrange région intermédiaire qui s'étend au delà du mental inférieur, région appelée par certaine école philosophique la conscience subliminale.

      Dans ce degré comme dans les autres, le candidat s'agenouille sous un triangle formé par les verges croisées tenues par les diacres, pendant que l'on invoque la bénédiction du Très-Haut. Fait digne de remarque, tous les serm:. dans la Maçonnerie Bleue sont prêtés dans les limites de ce même triangle ; indication que l'homme tout entier – le corps, l'âme et l'esprit – prennent part au travail accompli. Le F:. Ward fait observer que le candidat entreprend maintenant trois voyages symboliques comme dans le premier degré, mais avec un objectif nouveau :

      D'abord, il prouve au deuxième Surv:., représentant le Corps, qu'il est App:., c'est-à-dire un homme moral. Ensuite, il prouve au premier Surv:., représentant l'Ame, qu'inscrit par les leçons de la vie il a acquis le savoir intellectuel. Puis vient le troisième voyage, nouvelle sommation de l'Ame, qui exige le M:. de P:. Combinons ces divers sens. Le candidat se présente chargé de biens terrestres qui portent en eux-mêmes une semence de mort, et sans le savoir représente l'ouvrier en métaux qui, artisan des deux colonnes, va être enseveli. C'est pourquoi l'Ame le présente à l'Esprit comme un homme bien préparé à jouer le rôle de son grand prédécesseur (42).


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
(42)  The M. M's. Book, by J. S. M. Ward, pp. 28, 29.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE