Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie | L’effet de solennité

Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie

Charles Webster Leabeater
© France-Spiritualités™






CHAPITRE IX – DEUX MERVEILLEUX RITUELS
L'effet de solennité

La fête de Saint Michel et de ses anges, jour où, comme je l'ai dit, se tient annuellement cette réunion maçonnique, est un anniversaire dont l'ancienneté remonte bien plus loin que l'ère chrétienne, bien que le christianisme l'ait, à juste titre, adoptée, comme elle adopta tant de fêtes de religions plus anciennes. C'est parmi les anges un échange de joyeuses salutations et de vœux cordiaux – comme des souhaits de « bonne année ». Néanmoins cette cérémonie ne comporte pas simplement des salutations célestes ; elle a d'autres objets encore, dont beaucoup nous sont tout à fait impossibles à comprendre. Il était évident, par exemple, que des énergies se déversaient dans l'intérieur de notre terre ; nous, ses habitants, nous étions en quelque sorte mis en charge et, à notre tour, nous donnions à d'autres mondes une partie de ce qui leur était nécessaire. Nous sommes encore très éloignés, j'en ai la conviction, de comprendre pleinement le sens de ce rituel magnifique. Je me souviens que Mme Blavatsky nous en parla une fois ; et moi-même, il y a de longues années, j'ai entendu un membre de la Confrérie des Adeptes y faire allusion.





Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE