Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie | L’étoile flamboyante

Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie

Charles Webster Leabeater
© France-Spiritualités™






CHAPITRE III – DÉCORATION DE LA LOGE
L'Etoile flamboyante

L'Etoile flamboyante doit être à six pointes ; elle est en verre, posée au centre du plafond, une lumière artificielle l'éclaire par derrière. Au-dessous d'elle devrait se trouver sur le plancher une autre étoile mobile. L'Etoile flamboyante représente la Divinité, et pour que ce soit plus évident elle porte habituellement, inscrite en son milieu, la lettre G, pour God. Dans l'ancienne Maçonnerie juive, cette lettre était remplacée par le mot sacré YHVH, signifiant Jéhovah. Dans les Loges de la Maçonnerie Mixte, cette figure prend habituellement la forme d'un serpent mordant sa queue, symbole de l'éternité. Telle était la forme primitive, mais la tête du serpent modifiée est devenue la lettre G. Placé au-dessous de l'Etoile, le Feu sacré en est le reflet. Dans certaines Loges, par exemple celle d'Adyar, aux Indes, il est suspendu juste au-dessous du plafond ; un système à poulie permet de le faire descendre et de lui emprunter la flamme destinée à l'allumage des flambeaux. L'Etoile flamboyante représente encore le Soleil, dont l'humanité et le monde entier reçoivent les innombrables bénédictions ; mais, le soleil étant le symbole de Dieu, les deux interprétations sont identiques. Dans beaucoup de Loges, l'Etoile flamboyante a cinq pointes ; autrefois ces pointes ou rayons étaient ondoyants ; ceci est habituel dans les Obédiences anglaise et américaine.

      La vérité spirituelle exprimée par l'Etoile flamboyante et par son reflet dans le feu sacré est que le reflet de Dieu est toujours parmi nous. L'homme a été fait à l'image de Dieu – sentence familière à tous ; or il y a véritablement un reflet de Dieu dans l'homme, et plus que cela. L'image de Dieu dans l'homme est une expression ou continuation de Dieu Lui-même, car Dieu est la lumière qui porte l'image et, dans la mesure où l'homme peut recevoir en soi cette lumière et comme un miroir la réfléchir à l'extérieur, il est un avec le Divin.

      Emerson l'a exprimé en termes admirables dans son essai sur l'Ame-Supérieure : « Dans l'âme point de barrière ni de mur où cesse Dieu la cause et où commence l'homme son effet ».

      On voit dans la Loge Maçonnique différents genres d'étoiles ; il est bon de chercher le sens particulier de chacun, car la Loge ne contient rien qui soit simplement décoratif ou qui n'ait point de sens ; là, au contraire, l'objet le plus simple a son but et son importante signification. Comme nous l'avons dit, l'étoile à six pointes symbolise l'unité de l'esprit et de la matière, ou Dieu manifesté dans Son univers. L'étoile à cinq pointes est placée à l'Est contre le mur, au-dessus de la tête du Vén:. ; elle est nommée l'Etoile d'Orient, et aussi l'Etoile de l'Initiation. C'est le symbole de l'homme parfait, de Dieu Se manifestant par l'homme et non plus par l'univers collectif. L'homme est un être quintuple : en lui se réunissent le physique, l'émotionnel, le mental, l'intuitionnel et le spirituel ; et quand toutes ces parties de sa nature sont développées parfaitement, dans la mesure où le permet l'existence dans une forme humaine, il devient l'homme parfait, l'Adepte, maître de soi, maître aussi des cinq mondes ou plans dans lesquels il vit. Un homme pareil s'est véritablement conformé au précepte : « Soyez parfaits comme votre Père qui est dans les cieux est parfait ».

      Sur le tableau de la L:., on voit l'étoile à sept pointes au dessus de l'échelle qui monte jusqu'au ciel : c'est un symbole des sept grandes lignes suivant lesquelles toute vie s'élève par degrés afin de s'unir plus complètement avec le Divin, des sept manières dont l'homme peut atteindre la perfection, enfin des sept rayons et émanations de Dieu par lesquelles Il a rempli du rayonnement de Sa vie l'univers tout entier. Cette étoile traduit aussi l'idée chrétienne des sept grands Archanges, des sept Esprits qui se tiennent devant le trône de Dieu. C'est encore un symbole de l'homme devenu parfait ou Adepte car, devenu maître des cinq mondes, il dispose de sept pouvoirs ; il a développé sa nature jusqu'aux limites de la perfection humaine sur les sept rayons, sur les sept lignes d'activité de la vie divine.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE