Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie | La Loge et les Officiers

Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie

Charles Webster Leabeater
© France-Spiritualités™






CHAPITRE IX – DEUX MERVEILLEUX RITUELS
La Loge et les Officiers

A l'extrémité orientale d'une vaste salle se dressait un trône de marbre blanc admirablement sculpté, précédé de plusieurs marches ; là était assis le C:. D:. T:. L:. V:. F:. M:., revêtu d'une magnifique robe rouge ressemblant à une chape et fixée sur la poitrine par un bijou étincelant, en diamants et améthystes, ayant la forme d'une étoile à sept pointes. Sous la chape, Il portait une cotte de mailles dorée qui appartint jadis à un empereur romain. De chaque côté, debout sur l'une des marches conduisant à Son trône, se tenait un assistant, portant une cotte de mailles d'argent et tenant son épée droite. A l'extrémité ouest, Lui faisant face, était assis le Chohan du Troisième Rayon, dans un superbe costume vert et or ; mais l'agrafe de Sa robe était un triangle d'or semé de diamants et d'émeraudes ; Son trône était de porphyre poli. Il remplissait évidemment les fonctions de premier Surv:. Pour le deuxième Surv:., au mur du sud, à mi-distance des deux trônes précédents, s'en trouvait un troisième, de marbre rose ; là était assis un autre Adepte bien connu, vêtu d'un vêtement blanc assez pareil à une chasuble, couvert de somptueux ornements bleu et or. Sur le devant était brodée une colonne corinthienne, allant du cou aux genoux et, se détachant d'elle, des rinceaux métalliques remontaient vers les épaules, comme les orfrois d'une chasuble gothique. Sur la poitrine de l'Adepte reposait, tenue par une chaîne d'or, une étoile à cinq pointes, en saphirs, d'où pendait à son tour une croix de rubis.

      Toute la partie centrale de la Loge était inoccupée, bien que de nombreux FF:. vêtus de couleurs vives fussent sur les Col:. Les losanges du pavé mosaïque étaient rose pâle et bleu pâle ; un autre dessin, faiblement indiqué par des lignes, semblait s'y ajouter. Autour des bords, il y avait aussi des lignes de diverses couleurs, ce qui n'est point rare dans les Loges de la Maçonnerie Mixte.

Le C:.. D:. T:. L:. V:. F:. M:. présidait évidemment comme Vén:. de cette réunion ; Il ouvrit La cérémonie par l'échange de quelques courtes sentences avec les autres Adeptes. Il y eut aussi des chants et une série de mouvements rapides et simultanés. Puis le Vén:. entonna une formule solennelle ayant le caractère d'une prière ; descendant de Son trône, Il se tint debout à un certain point situé en avant de ce siège. Comme il quittait le trône et passait entre les deux assistants, ceux-ci se faisant face Le saluèrent de l'épée, puis descendirent sur le plancher et se tinrent devant le trône en attendant Son retour. Le premier Surv:. chanta également une prière et descendit. Le deuxième Surv:. fit exactement de même ; ainsi les trois Adeptes étaient debout, sur le plancher, formant un triangle rectangle et faisant tous face au centre.

      Après avoir échangé de graves saluts, Ils entonnèrent une sorte d'antienne ; Ils semblaient projeter du feu les uns sur les autres, si bien que le triangle était dessiné par des lignes d'une lumière éclatante et dorée.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE