Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie | La voûte céleste

Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie

Charles Webster Leabeater
© France-Spiritualités™






CHAPITRE II – LA LOGE
La voûte céleste
Planche III - Ruines d'un temple grec

Suivant le rituel, la Loge maçonnique est une voûte céleste aux couleurs diverses. Ceci peut fort bien symboliser les cieux, illuminés d'étoiles, servant de voûte au véritable temple de l'humanité, si nous considérons la Loge comme universelle.

      Mais l'expression « couleurs diverses » a un autre sens, car la voûte du ciel ne présente pas plusieurs couleurs, sauf au lever et au coucher du soleil ; elle est bleue. Le vrai baldaquin céleste est l'Aura de l'homme supposé couché sur le dos ; c'est la forme-pensée aux nuances vives générée pendant le travail de la Loge. Nous retrouvons ce symbolisme ailleurs : c'est le vêtement bigarré de Joseph dans les Livres de la Connaissance sacrée ; c'est encore la Robe de Gloire revêtue par l'initié, suivant l'Hymne gnostique ; c'est enfin l'Augoeides des philosophes grecs, le corps glorifié servant de demeure à l'homme dans le monde invisible et subtil. Dans The Meaning of Masonry, le F:. Wilmshurst voit également dans la voûte l'Aura humaine, ce qui est plus raisonnable que de supposer avec le Dr. Mackey que, les FF:. se réunissant primitivement sur les sommets les plus élevés et au plus bas des vallées, le symbole en question doit évidemment signifier la voûte du ciel au-dessus de nos têtes.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE