Vous êtes ici : Franc- maçonnerie | Livres, Textes & Documents | Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie | Le dernier travail de l’App:.

Le côté occulte de la Franc-Maçonnerie

Charles Webster Leabeater
© France-Spiritualités™






CHAPITRE VII – LE DEUXIÈME DEGRÉ
Le dernier travail de l'App:.

Le candidat ayant une fois encore prouvé qu'il était App:., une dernière tâche, comme tel, lui incombe. Il est conduit par le premier Exp:., ayant maintenant à s'occuper spécialement du mental inférieur, qui doit être maîtrisé et développé par le Comp:.. D'abord, le premier Exp:. le mène au piédestal du deuxième Surv:., lui donne un maillet et un ciseau, lui dit de s'a... sur le g... g... et, par trois coups de maillet, d'attaquer avec le ciseau la pierre brute. La pierre extraite de la carrière ne présente aucune régularité ; à proprement parler, elle n'est utilisable que lorsque l'App:. lui a donné une forme régulière ; maintenant il termine ce travail. Pourtant la pierre devra être égalisée et polie avant de pouvoir être transportée dans l'édifice ; telle est l'œuvre du deuxième degré. En examinant par la vision intérieure un certain nombre de personnes réunies, comme les auditeurs d'un conférencier, les spectateurs d'un théâtre ou, dans une église, l'assemblée des fidèles, on s'aperçoit que la plupart d'entre eux sont mentalement dépourvus de formes, comme les pierres brutes ou même comme des arbres tordus et rabougris qui ont poussé dans un climat défavorable. Ceux-là ne sont encore apprentis dans aucune Loge.





Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte FRANC-MAÇONNERIE