Vous êtes ici : Mystères & enigmes | RENNES-LE-CHATEAU | Livres, Textes & Documents | La vraie langue celtique et Le Cromleck de Rennes-les-Bains | IV - Dialecte languedocien et la vraie langue celtique

La vraie langue celtique et Le Cromleck de Rennes-les-Bains

Henri Boudet
© France-Spiritualités™






CHAPITRE IV
LANGUE CELTIQUE

IV - Dialecte languedocien et la vraie langue celtique

      La généalogie des Anglo-Saxons telle que nous présentons, pourrait encore, malgré [18] tout, paraître à quelques uns purement hypothétique, mais il est facile de l'appuyer d'une preuve convaincante, puisque la langue des Tectosages a laissé des traces profondes dans l'idiome languedocien. Une simple comparaison entre quelques termes languedociens et leurs correspondants Anglo-Saxons suffira à démontrer la complète analogie des deux langues. Désirant cependant éviter l'ennui de comparaisons trop multipliées, nous donnerons seulement les expressions les plus connues et les plus usitées.

Dialecte languedocien Langue Anglo-saxonne (1)
Alader, arbre vert à feuilles persistantes Alder , aune
Ander, chenet Andiron (andaïeurn), chenet
d'Arréou, à la file Array(arré), ordre de bataille
Baïssel, vaisseau, tonneau Vessel, vaisseau, tonneau
Barata, troquer, échanger to barter, troquer, échanger
Bouich, buis Bush (bouch), buisson
Bécka, sommeiller to beck, faire un signe de la tête
Bolo, une boule Ball (bâul), une boule
Bosk, un bois Bosky, boisé
Braou, jeune taureau Braw (braou), front, air
Braza, souder avec du cuivre to braze (brèze), souder avec du cuivre
Brèn, son Bran, son
Bugado, lessive Buck (beuk), lessive
Caicho, caisse Cash, caisse
Cambo, jambe Ham, jambe
Catcha, serrer, presser Catch, capture, crampon
Clapa, frapper to clap, frapper
Clouko, poule qui glousse to cluck, glousser
Carreto, charreite Car, chariot
Cost, prix Cost, prix
Costo, côte, rampe Coast (kost), côte, rivage
Counta, calculer, compter to count (kaount), calculer
Crinko, sommet Crinkle, pli, sinuosité
Dérouca, ébrancher, écorcer to roughcast (reuffcast), tailler grossièrement
Despatcha, hâter to despatch, expédier
Escapa, échapper to escape (iskepe) échapper
Estreït, étroit Strait (strète), étroit
Flac, sans force to flag, tomber de faiblesse
Flasketo, poire à poudre Flasck, une poire à poudre
Franchiman, un Français Frenchman, un Français
Fresco, fraîcheur. Fresco, fraîcheur
Fréta, frotter to fret, frotter
Gat, un chat Cat, un chat
Godo, nonchalance Goad (gôd), aiguillon
Hai, terme employé pour presser le pas des chevaux to hie (haï), se presser, se hâter
Jouk, perchoir des poules To juke (djiouke), percher
Keck, bègue To keck, (peu usité) faire des efforts pour vomir
Leït, couchette, lit To lie (Laï), être couché
Maït, davantage, plus Might (maït), pouvoir, force
Maïré, lie Mire (maïre), lie
Neït, nuit Night (naït), nuit
Nouzé, un nœud Noose (nouze), nœud coulant
Panno, poêle à frire Pan, poêle à frire
Pasta, pétrir To paste (peste), pétrir
Penteno, filet pour prendre les lapins de garenne Pent, enfermé, serré
Pickasso, hache, cognée To pick, percer et Axe, hache
Préfaïthié, mercenaire Prizefighter (praïzefaïteur), qui se bat pour de l’argent
Raït, adv. à la bonne heure Right (raït), adv. à la bonne heure
Raja, couler Rash, éruption
Raouba, voler To rob, voler
Raspa, limer, râper To Rasp, limer, râper
Régna, rendre un son to ring (rigne), rendre un son
Rocko, un rocher Rock, un rocher
Rodo, une roue Roâd (rôde), baie, rade
Round, rond, cercle Shrank, prétérit de to shrink, se raccourcir
Scalféto, chauffe-pieds. To scald, chauffer, feet, pieds
Scaouda, échauder To scald (skauld), échauder
Scoutos, espion Scout (skaout), espion
Scruma, écumer To scum, écumer
Scura, nettoyer Sot cour (skaour), nettoyer
Seït, assis To sit, s’asseoir
Sembla, ressembler à to semble, ressembler à
Senshorno, sans intelligence Sense, intelligence et horn, privé de
Shakad, mis en pièces to shake, tomber en pièces
Shankad, déhanché Shanked, qui à des jambes
Shépad, mal ajusté to shape (chepe), ajuster
Sigur, sûr Secure (sikioure), sûr
Sillo, sourcils to seel (sil), fermer les yeux
Skaïsha, écacher, déchirer to squash (skouoch), écacher, écraser
Spatarrad, jeté à terre tout de son long To spatter, éclabousser, couvrir de boue
Spillo, une épingle Spill, un petit morceau de bois
Tasta, goûter d’une liqueur. To taste, goûter d’une liqueur
Trapa, surprendre To trap, surprendre
Trounko, tronc d’arbre Trunk (treugnk), tronc d’arbre
Trullo, amaigrie. Trull, perdue de mœurs
Up, en haut Up (eup), en haut
, vraiment Yea (yé), oui, certainement


      [22] Cette parenté indiscutable entre les termes languedociens et leurs correspondants Anglo-Saxons, démontre mieux que tous les raisonnements que les Tectosages du Midi gaulois, émigrés au delà du Rhin, et les Anglo-Saxons sont bien le même peuple, et elle conduit à cette conséquence absolue que la langue Anglo-Saxonne est bien la langue parlée par la famille Cimmérienne.

      L'explication d'une tradition soi-disant druidique rapportée par César fait ressortir encore cette conséquence. « Les Gaulois, dit il, se glorifient de descendre tous de Pluton et ils assurent tenir cette croyance de l'enseignement des Druides : c'est pourquoi ils comptent le temps, non par les jours, mais par les nuits et ils sont attentifs à indiquer les jours de naissances, les commencements de mois et d'années, de telle sorte que le jour suive la nuit. » (8) César se trompe évidemment en disant que les Gaulois se glorifiaient de descendre de Pluton, dont les Druides se souciaient aussi peu que de Proserpine : les Cimmériens, enfants de Gomer, avaient apporté de l'Orient cette coutume de compter les jours par le soir et le matin, et les Juifs l'ont conservée jusqu'à leur dispersion comme corps de nation : [23] l'origine de cette coutume nous est dévoilée dans ces paroles de la Genèse : « et du soir et du matin se fit le premier jour. » (9) Cependant, César ne se trompe pas en avançant que les Gaulois comptaient le temps, non par les jours, mais par les nuits ; les descendans des Tectosages disent encore fortnight (fortnaït) quatorze nuits, pour exprimer le temps écoulé en deux semaines, et se'nnight (sennit) sept nuits, pour compter les jours d'une seule semaine.


__________________________________________________________________________________________________
(7)  Les mots saxons sont empruntés au dictionnaire anglais-français de Percy Sadler. Nous tenons ce dictionnaire de l'obligeance de M. William O'Farrel. M. William O'Farrel est auteur d'une grammaire anglaise, admirable d'ordre et de clarté.

(8)  Lib. VI. 18, de bello gallico.

(9)  Genèse. chap. I. v. 5.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte RENNES-LE-CHATEAU THEOPOLIS