Vous êtes ici : Mystères & enigmes | THEOPOLIS | Articles & Interviews | Entrevue avec Roger Corréard Les mystères de Théopolis

Entrevue avec Roger Corréard

Roger Corréard
Les mystères de Théopolis
© France-Spiritualités™



Suite à une première entrevue privée avec M. Roger Corréard, à Saint-Geniez, nous nous sommes rendus au pied de l'énigmatique rocher de Dromon. Nous voulions en savoir plus sur Théopolis, sur les restes de la cité, ainsi que sur les peuples qui l'avaient habitée. Nous avons donc laissé notre guide nous raconter l'histoire du lieu et nous montrer les traces dont l'aventure humaine avait marqué ces étendues apparemment désertiques.

Les lieux rattachés à Théopolis

France-Spiritualités : Roger Corréard, bonjour. Existe-t-il des lieux rattachés à Théopolis ?

Roger Corréard :
Tout à fait. Il existe par exemple un coin qui s'appelle Villedieu – ville de dieu ; nous pourrions dire qu'il s'agit du pendant médiéval de la Théopolis antique. Pour schématiser, Villedieu représente pour moi le futur et Théopolis le passé. Il serait donc important de découvrir ce qui se cache à Villedieu. Il faudrait d'ailleurs que j'aille y faire un tour.


France-Spiritualités : Où se trouve Villedieu ?

Roger Corréard :
C'est dans le Vaucluse. Vous suivez tout d'abord l'axe du Dromon, selon un angle de 90°, Dromon – la pointe de Gâche, ce qui correspond au parcours du soleil le jour de l'équinoxe. Vous prenez ensuite tout droit et vous tombez sur Villedieu. La commanderie templière de Richerenches se trouve dans les alentours. On a d'ailleurs trouvé des restes archéologiques – la première villa seulement, pour l'instant – mais les photos aériennes montrent très bien le reste.


France-Spiritualités : Ça se situe près des Alpilles, non ?

Roger Corréard :
Exact. A ce propos, je vais vous citer une petite anecdote intéressante : Villedieu se trouve près de Tarascon où l'on fait une cuvée – le vin de Théopolis – et il se trouve que ce vin de Théopolis avait été importé du temps de Pythéas, le menteur, de Grèce vers Massalia. Ça, c'était le vin de Théopolis, Château Romanin. Mais pour en revenir à notre histoire, ce qui se passe ici continue en bas dans les Alpilles et partout aux alentours des Alpilles. De quelque côté que l'on se tourne, les OVNIs sont présents partout. Mon hypothèse est d'ailleurs largement basée sur les OVNIs. Le phénomène OVNI recèle à mon avis une énorme importance dans cette histoire. Et tout cela nous relie au Grand Tout. A présent, si vous le voulez bien, nous allons nous diriger vers là-bas. (Il nous indique la direction du Dromon.)


France-Spiritualités : Vers le Dromon ?

Roger Corréard :
Oui. L'une des définitions possibles de Dromon est la notion de voyage vers l'au-delà, de montée vers le ciel, d'élévation.


France-Spiritualités : Vous nous aviez parlé, lors d'une précédente rencontre, des restes de Théopolis près du rocher de Dromon, ainsi que d'un chemin et d'une enceinte. Qu'en est-il ?

Roger Corréard :
Le texte nous dit : « ...après avoir construit des murs et des portes ». Donc, en admettant que Théopolis soit ici, les portes sont ici. De l'autre côté, on a des pentes à 70% dans de la rocaille et des broussailles. Vous conviendrez avec moi qu'il est difficile d'imaginer des troupes escaladant une telle pente pour donner un assaut ! Il me semble donc clair qu'il faille garder Théopolis ici. Là, vous avez un chemin, cela me paraît évident. Il fait entre cinq et sept mètres de large suivant les endroits. On voit très bien qu'il est bordé de gros blocs de pierre. Il fait un arc de cercle qui va jusque là-dessus, avant de s'arrêter brusquement. A partir de là, il ne va plus nulle part. Un autre chemin repart à partir du pylône, mais il n'a rien à voir avec celui-ci. Je le tiens de M. Donnadieu, l'ancien maire de Saint-Geniez aujourd'hui décédé, en personne, qui m'a dit un jour : « Mais le chemin que tu vois après le pylône n'a rien à voir avec l'autre chemin. Ici, on appelle ça 'la voie romaine'. Ce chemin que tu as là a été ouvert par EDF lorsqu'ils ont planté ce pylône ». Il est donc faux de dire, comme on l'entend parfois, que ce chemin se poursuit là-haut et rattrape la route.

Vignette de la photo N°1 de la voie    Vignette de la photo N°2 de la voie



Théopolis, gîte secret du lion ?

France-Spiritualités : Quel rapport existe-t-il entre Saint-Geniez et l'ufologie ?

Roger Corréard :
Il existe un rapport entre Saint-Geniez et ce que l'ufologue américain G. H. Williamson appelle les "Gîtes Secrets du Lion". Williamson était un archéologue spécialiste des indiens Hopi. Quand on lit son livre, on a vraiment l'impression qu'il était inspiré. L'archéologue est souvent historien et ne saurait donc écrire un livre aussi farfelu sans avoir reçu une inspiration. En le relisant dix ans après, on prend conscience du sens qu'il recèle.

 
France-Spiritualités : Qu'apporte ce livre à la compréhension du lieu ?

Roger Corréard :
En suivant les idées de cet auteur, on peut considérer le Dromon comme étant l'un de ces Gîtes qui recèlent des archives de l'Atlantide. Ce site est fréquemment visité par les OVNIs (1) qui semblent avoir pour charge de protéger ces archives qui se trouvent enfouies depuis l'époque de Dardanus, très certainement. Le site a même attiré Jacques Vallée, astrophysicien exilé aux Etats Unis, qui a fait partie de la Commission Condon chargée de rédiger un des Livres Bleus (Blue Book Project). Derrière ce livre se dessine l'ombre de J. Alan Haynek, qui a tout de même fait par moment de la désinformation. Il ne faut pas oublier l'ami Jimmy Guieu, décédé cette année à 74 ans. Jimmy a beaucoup écrit sur les OVNIs et enquêté sur le paranormal.


France-Spiritualités : Y a-t-il un rapport entre le lion qui garde les archives d'ATL et Saint-Marc ?

Roger Corréard :
Le lion est en effet l'animal attribué à l'évangéliste Marc. L'aigle est en revanche l'attribut de Saint-Jean. Ce dernier nous dit que ce qui est caché sera un jour révélé. Donc, ce qui est caché dans le Dromon doit être découvert. Je crois que ce jour est venu ! Pour moi, nous sommes vraiment dans le temps de l'Apocalypse, au sens étymologique du terme. "Apocalypse" signifie à la fois "révélation de tout ce qui est caché, ce que l'on ne connaît pas" et désigne la fin des temps. On peut comprendre que nous nous trouvons aujourd'hui à la fin d'un temps, à la mise en place d'un nouveau cycle, celui du Verseau.


France-Spiritualités : Ce cycle du Verseau, que signifie-t-il pour vous ?

Roger Corréard :
Je ne souhaite pas trop parler du cycle du Verseau car il arrive sous de mauvais auspices, mais il faut bien convenir qu'il arrive.


France-Spiritualités : Est-ce que Théopolis se trouve au cœur de ces changements ?

Roger Corréard :
Commençons par le début, c'est-à-dire par le texte de Pierre Ecrite. En premier lieu, Pierre Ecrite est le seul document qui nous parle de Théopolis. Ensuite, il n'existe aucun document qui la mentionne. Tous les auteurs qui se sont succédés basent leurs commentaires sur ce texte.


France-Spiritualités : De quand date-t-il ?

Roger Corréard :
Cette inscription a été gravée aux alentours de 420 après Jésus-Christ. Elle l'a été soit par Dardanus, soit sous son inspiration. Nous ne savons si elle a été gravée de son vivant, ou après sa mort. La seule chose que l'on sache, c'est qu'elle a été gravée aux alentours de 420. Elle l'a été, en tous cas, postérieurement à 415. Dardanus, en effet, a été Préfet du Prétoire des Gaules de 409 à 415. Cette charge est la plus haute de celles mentionnées dans le titulature de la Pierre Ecrite. Nous savons donc que Dardanus avait achevé son préfectorat lorsque l'inscription a été gravée. (A suivre...)


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
(1)  Nous avons pu vérifier ceci à maintes reprises, à l'instar de beaucoup d'autres personnes. Des phénomènes OVNIs, plus ou moins spectaculaires, semblent se produire là quasiment toutes les nuits.  [Retour au texte]




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte RENNES-LE-CHATEAU THEOPOLIS