Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | GÉOGRAPHIE | Dictionnaire géographique | Alsace

Alsace

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Ce mot dérive de la petite rivière de Ill, qui la traverse dans une assez grande étendue, et qui était connue des Celtes sous le nom de El, et des Romains, sous celui de Alsa.] Géographie
Province de France, depuis le traité de Westphalie en 1648. L'Alsace est resserrée entre les Vosges et le Rhin, et se divise aujourd'hui en deux départements, ceux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ; elle s'étend du sud au nord, de Belfort à Wissembourg, et comprenait, avant les traités de 1815, l'importante forteresse de Landau et quelques cantons voisins. Sa plus grande longueur est de 200 km sur 40 à 50 de large. Population : 1.017.466 habitants.
Les Alsaciens sont d'origine gauloise. L'Alsace est couverte de ruines de toutes les époques, celtiques, romaines, allemandes, du moyen-âge, etc. Sol extrêmement fertile, composé des alluvions du Rhin ; terres sableuses et argileuses. La plaine renferme encore trois grandes forêts : celles de la Haardt, de Hagueneau et de Bienwald. le pays est beau, le climat doux, et l'on se procure avec facilité toutes les aisances de la vie. Voyez pour les détails les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 142.



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Alsace, en allemand Ellsatz, ainsi nommée de l'Ill ou Ell qui la baigne ; ancienne province de France, à l'angle nord-est, entre la Lorraine, la Franche-Comté et les frontières de Suisse et d'Allemagne, qui était bordée à l'ouest par les Vosges et à l'est par le Rhin et avait pour chef-lieu . Elle forme aujourd'hui les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. L'Alsace, dont la partie septentrionale formait sous les Romains la Germanie Première, et dont la partie méridionale appartenait à la Séquanaise, fut, à la dissolution de l'empire, comprise dans l'Alémannie, puis fit partie du royaume d'Austrasie et appartint aux rois francs jusqu'au Xème siècle ; l'empereur Othon Ier s'en empara en 955 ; Othon III l'érigea en landgraviat. La maison d'Autriche s'appropria la Haute-Alsace et la fit gouverner depuis 1268 par des officiers de l'empire ; elle fut réunie à la France sous Louis XIV, en 1648. Starsbourg, Ferrette et d'autres villes ne furent réunies que plus tard et après la paix de Nimègue.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 60.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE