Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | GÉOGRAPHIE | Dictionnaire géographique | Aquitain / Aquitaine

Aquitain / Aquitaine

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Adjectif et substantif Géographie ancienne
Qui est né dans l'Aquitaine. Qui appartient à l'Aquitaine ou à ses habitants.

Aquitain :
Les écrivains du Xème siècle représentent les Aquitains comme un peuple vain et léger, recherché dans sa parure et dissolu dans ses mœurs.

Aquitaine : Géographie ancienne
Partie de la Gaule comprise d'abord entre la Garonne, les Pyrénées et l'Océan. Elle renferme les pays situés entre la Loire et les Pyrénées, et se divisa en 1ère Aquitaine, entre le Tarn, la Vienne et la Loire ; capitale : Bourges ; 2ème Aquitaine, à l'ouest, entre la Loire, la Garonne, la Vienne et l'Océan ; capitale : Bordeaux ; 3ème Aquitaine ou Novempopulanie, entre l'Océan, la Garonne et les Pyrénées.

Aquitaine :
On a discuté sur l'étymologie du mot Aquitaine. Les uns disent qu'il vient du mot hybride, latin aqua, et grec ζανíα, contrée, c'est-à-dire Pays d'eau ; d'autres, qu'il fut donné à ce pays parce que ceux qui l'habitaient s'appelaient Aquitains.

Aquitaine :
Dans les temps plus proches de nous, la partie la plus méridionale de l'Aquitaine en a été distraite sous le nom de Gascogne. Au nord ses bornes ont été aussi reculées, et cette vaste province s'est trouvée réduite à la Guyenne, qui comprenait avant la révolution, le Bordelais, le Bazadais, l'Agénois, le Quercy, le Rouergue et le Périgord. Aujourd'hui elle forme les départements de la Gironde, de Lot-et-Garonne et de la Dordogne.

Aquitaine :
Le passage d'Annibal à travers l'Aquitaine et l'invasion des Cimbres sont les seuls événements de l'histoire de l'Aquitaine avant l'ère de César. Dans le Vème siècle, les Vandales l'envahirent : les Visigoths les expulsèrent et s'étendirent peu à peu sur l'Aquitaine entière. Une seule bataille, où périt leur roi Alaric, de la main de Clovis, en 507, fit passer l'Aquitaine sous la domination des rois francs : depuis elle ne cessa guère de leur appartenir, et tantôt fut réunie à la couronne, tantôt érigée en duché particulier. Eudes possédait l'Aquitaine à ce titre, lorsque les Arabes passèrent les Pyrénées et envahirent cette province : il les défit près de Toulouse en 724. En 732, Charles Martel, par une victoire éclatante entre Tours et Poitiers, sauva la France et l'Europe du joug musulman. En 778, Charlemagne qui avait réuni l'Aquitaine à ses Etats, l'érigea en royaume pour son fils Louis. Guillaume X en fut le dernier duc régnant. L'Aquitaine appartint tour à tour à Louis le Jeune, à Henri d'Angleterre, au duc Jean sans Terre, à Henry III d'Angleterre, et enfin en 1453, sous le règne de Charles VII, à l'expulsion définitive des Anglais, ce duché fut incorporé à la France pour n'en être plus détaché que momentanément, en faveur de Charles, frère de Louis XI, mort en 1472 sans héritiers.
Différents conciles furent tenus dans l'Aquitaine, la province d'Arles et celle de Lyon en 1034. Ils eurent pour but principal de décider qu'on jeûnerait le vendredi et qu'on s'abstiendrait de viande le lendemain.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 216.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE