Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | C | Carbonari

Carbonari

© France-Spiritualités™




Dictionnaire des sciences politiques et sociales

      (Au singulier, Carbonaro.) Célèbre société secrète de l'Italie, dont l'origine remonte dit-on à la dissolution des républiques italiennes, et dont les membres prirent le nom de carbonari, charbonniers, soit parce qu'ils se réunissaient dans les bois, déguisés en charbonniers, soit plutôt parce que ces sociétés étaient nées d'anciennes filiations industrielles, comme celles des Francs-Maçons et d'autres semblables. Il est certain, en effet, qu'en France, comme en Italie, il existait des affiliations plus ou moins secrètes entre les personnes habitant les forêts, surtout les charbonniers, associations dont les membres s'appelaient bons cousins, nom par lequel on les désigne encore aujourd'hui. Quoi qu'il en soit, il se forma après 1815, en Italie, une vaste association politique sous le nom de carbonari, dans le but de renverser les gouvernements qui venaient d'être établis. Cette association, dont plusieurs fois des membres furent découverts par les gouvernements et punis de la manière la plus rigoureuse, aboutit néanmoins à provoquer les insurrections momentanément victorieuses de Naples et du Piémont, en 1820 et 1821. Ces insurrections ayant été promptement réprimées, grâce à l'intervention autrichienne, les carbonari italiens furent poursuivis sans pitié ; une partie d'entre eux furent emprisonnés ou exilés ; quelques-uns périrent sur l'échafaud, le reste se dispersa. Mais peu auparavant, une société toute semblable s'était constituée en France, et avait adopté la même organisation. Les réunions de la société se nommaient ventes. Les ventes particulières étaient au bas de l'échelle ; celles-ci étaient reliées entre elles par les ventes centrales, qui correspondaient avec les hautes ventes ; la direction de la société tout entière appartenait à la vente suprême, dont quelques membres des ventes centrales connaissaient le personnel. Toutes les ventes de même ordre étaient inconnues l'une à l'autre, et chacune ne correspondait avec la vente supérieure que par un seul délégué. Des règlements terribles assuraient le secret, et chaque membre devait prononcer, lors de sa réception, un serment solennel. Chaque associé devait se procurer des armes. Les carbonari de France avaient le même but que les carbonari italiens, et une vaste conspiration fut tramée pour renverser ,le gouvernement. Mais les mouvements tentés sur divers points échouèrent tous, et quelques-uns des membres de la société payèrent de leur tête leurs tentatives malheureuses (1821 et 1822). Cette société perdit par suite son importance et se dispersa, et il n'en restait plus que des vestiges lors de la révolution de 1830.  A. Ott - Dictionnaire des sciences politiques et sociales, publié par l'abbé J.-P. Migne (1854), p. 949



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Mot italien qui signifie charbonnier ; on dit au pluriel carbonari]
Nom des membres d'une société politique et secrète qui paraît s'être formée en Italie au commencement du XIXème siècle, et qui, après la chute des nouvelles républiques italiennes, avait pour but l'expulsion de l'étranger et l'établissement d'un gouvernement démocratique. Cette soicété se répandit en France vers 1818.
Un carbonaro. Des carbonari.
Les carbonari se divisaient en petites compagnies de vingt membres, nommées ventes, qui envoyaient des députés à une assemblée centrale nommée vente suprême. On les a quelquefois, mais à tort, confondus avec les francs-maçons.

Carbonaro : Par extension
Partisan exagéré de la démocratie.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 540.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE