Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | D | Dom / Don

Dom / Don

© France-Spiritualités™



 l  Menu Christianisme

Dictionnaire M. Bescherelle

Diminutif de dominus, seigneur
Titre d'honneur usité en Espagne et au Portugal. Il ne s'appliquait d'abord qu'aux princes et aux seigneurs, et n'est plus aujourd'hui qu'une forme de politesse. En espagnol, on écrit don ; en portugais, dom.

Don / Dom :
On l'applique aussi aux religieux de certains ordres qui se prétendaient nobles, tels que les bénédictins, les chartreux, etc.
Il est encore en usage en italie, mais seulement pour les ecclésiastiques.
Qu'appelez-vous don ? vous aurez soin de faire effacer ce don. Mon père, mon grand-père et mon bisaïeul s'appelaient Sancho tout court. (Cervantes)
Tout, sous nos toits, a le titre de dom. (Fulvy)

Oui da, je viens avertir, s'il-vous-plaît,
Dom procureur que dom mulet est prêt.

(Fulvy)

Ainsi qu'en votre cour Sanche fut son vrai nom,
Et l'on n'en retranchera que cet illustre dom.
(Corneille)

Don / Dom :
Par ironie, en parlant de certains animaux.
Dom pourceau raisonnait en subtil personnage.
(La Fontaine)

J'espère aussi loger en même gîte
Dame génisse auprès de don pourceau.

(Dumoustier)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 1020.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE